21/04/2020 17:05
Le gouvernement thaïlandais devrait vendre un total de 16.700 tonnes de fruits d'une valeur de 762 millions de bahts (plus de 23,3 millions d'USD) via cinq opérateurs commerciaux modernes pour compenser la baisse des exportations.
>>La Thaïlande pourrait connaître une baisse du PIB de 4% cette année
>>Le FMI prévoit une chute de la croissance thaïlandaise de 6,7%

Des fruits dans un marché à Bangkok.
Photo : Ngoc Quang/VNA/CVN

Le ministre thaïlandais du Commerce, Jurin Laksanawisit, a déclaré que son ministère avait signé un protocole d'accord avec Big C, Tesco Lotus, The Mall, Makro et Tops Market qui serviraient de canaux de distribution pour les fruits récoltés au cours des trois ou quatre prochains mois.

Dans le cadre du protocole d'accord, les opérateurs commerciaux modernes participants ont signé 40 contrats d'achat avec des agriculteurs, groupes d'agriculteurs et des entreprises communautaires de Chiang Mai, Lamphun, Nan, Sukhothai, Trat et Chanthaburi couvrant neuf fruits : mandarines, longanes, litchis, ramboutans, durians, mangoustan, longkong, zalacca et ananas.

Le plan de gestion des fruits doit être ajusté d'urgence cette année en raison de l'épidémie de coronavirus, a déclaré Jurin Laksanawisit. Au cours des années précédentes, les exportations auraient absorbé jusqu'à 60% de la production. Cette année, la Thaïlande doit se concentrer davantage sur le marché intérieur, les ventes en ligne pour aider à compenser la baisse des exportations.

Plus tôt ce mois-ci, les ministères thaïlandais du Commerce et de l'Agriculture ont collaboré dans la promotion des ventes de fruits sur le marché intérieur et dans la gestion de la production, des canaux de distribution…

La poste thaïlandaise sera chargée de gérer la livraison des fruits, l'État subventionnant les frais de livraison, tandis que les producteurs seront formés à la vente en ligne.

Ces dernières années, les exportations de fruits sont devenues une source de revenus pour la Thaïlande, principalement en raison de la forte demande de la Chine. La Thaïlande est actuellement le troisième exportateur de fruits vers la Chine, après le Vietnam et la Malaisie. Les données publiées dans les médias locaux ont montré que les exportations de fruits frais du pays d'Asie du Sud-Est vers la Chine avaient augmenté de près de 50% en 2018, atteignant 700.000 tonnes, et de 123% supplémentaires au premier semestre 2019.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Une avalanche de promotions alléchantes Le groupe Saigontourist lance une vaste campagne promotionnelle entre juin et septembre afin de saluer la fidélité de ses clients. Les bénéficiaires sont légion.