26/04/2019 01:16
Le cabinet thaïlandais vient de donner le feu vert à la prolongation de six mois de l'exonération des frais de visa à l'arrivée pour les visiteurs de 21 pays, afin de parer une récession économique lors de la transition vers un nouveau gouvernement.
La Thaïlande, une destination de prédilection de nombreux touristes étrangers.
Photo: Bangkok Post/CVN

Nathporn Chatusripitak, porte-parole du vice-Premier ministre Somkid Jatusripitak, a déclaré que, dès l'approbation du cabinet, l'exemption de la taxe de 2.000 bahts serait prolongée jusqu'au 31 octobre.

La dispense des frais de visa, en place depuis novembre dernier pour donner un coup de pouce indispensable à l'industrie du tourisme, devrait expirer le 30 avril prochain.

Bien que cette exemption coûte environ 2,95 milliards de bahts au gouvernement, elle devrait attirer davantage de visiteurs étrangers et générer 104,61 milliards de bahts de recettes touristiques au cours des 184 jours de la dérogation.

Le Bureau de l'immigration a indiqué que l'exemption des frais de visa avait contribué à attirer les visiteurs au cours de ces trois derniers mois.

Le gouvernement a supprimé les frais de visa à l'arrivée pour les visiteurs de 21 pays afin d'aider l'industrie du tourisme du 15 novembre 2018 au 14 janvier 2019. La mesure a ensuite été prolongée jusqu'au 30 avril.

Selon les statistiques du Bureau de l’immigration, du 15 novembre au 31 mars, le nombre de visiteurs étrangers s’est élevé à 3,58 millions, en hausse de 83% par rapport à 1,67 million lors de la période correspondante.

"Normalement, la période de mai à octobre est une basse saison pour le tourisme. La mesure est donc considérée comme un succès, car elle pourrait attirer plus de visiteurs étrangers et générer plus de revenus", a déclaré M. Nathporn.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès