26/06/2018 15:14
Selon le Département général des douanes, de janvier à mai, près de 9.100 véhicules finis ont été importés au Vietnam, pour une valeur de 247 millions de dollars. Il s’agit d’un recul de 79% en nombre et de 71,5% en valeur sur un an. En particulier, 80% des véhicules importés sont originaires de Thaïlande, soit plus de 7.200 unités.
>>Les enjeux du marché automobile national
>>Près de 72.500 voitures importées au Vietnam en dix mois

Au premier trimestre, près de 9.100 véhicules ont été importés au Vietnam.
Photo: VNA/CVN

Suite à l’arrêté N°116 du gouvernement - entré en vigueur le 1er janvier 2018 - sur les conditions de fabrication, d’assemblage, d’importation pour les entreprises vietnamiennes en activité dans le secteur automobile, les entreprises importatrices doivent répondre à des conditions obligatoires, parmi lesquelles disposer d’une procuration du fabricant étranger, posséder un certificat de qualité du lieu de production. Autrement dit, les importateurs doivent montrer des certificats de qualité délivrés par les autorités des pays d’exportation.

Actuellement, seules des entreprises domestiques ont obtenu ce certificat. De plus, selon ce document, les entreprises importatrices doivent également contrôler la qualité d’un véhicule dans chaque lot de véhicules importés, et avoir les papiers officiels d’importation répondant aux prescriptions gouvernementales publiées le 1er janvier.

Cet arrêté a eu ces derniers mois de forts impacts sur les importations nationales de véhicules. Ainsi, seuls cinq véhicules d’origine indonésienne ont été importés au Vietnam ces cinq premiers mois, contre 8.683 à la même période de 2017. Situation identique pour les autres fournisseurs comme la République de Corée, le Japon, la Chine, l’Inde. Les importations de véhicules haut de gamme d’Allemagne, de France, du Canada et d’Angleterre ont aussi connu une très forte baisse.

Le nombre de véhicules assemblés dans le pays, par contre, a connu une croissance de 10% en mai. Cependant, le nombre de véhicules importés ne cessant de chuter, les choix des consommateurs sont de plus en plus restreints.

CPV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.