15/06/2020 23:32
Un millier de visiteurs étrangers seraient autorisés à entrer en Thaïlande chaque jour sans être soumis à une quarantaine de 14 jours suivant leur arrivée, selon un plan qui sera soumis à l’approbation du Centre pour l’administration de la situation du COVID-19 (CCSA) le 17 juin.
>>La situation pandémique dans certains pays d’Asie du Sud-Est
>>L’ASEAN cherche à revitaliser son tourisme face au coronavirus

Des touristes à Bangkok.
Photo : AFP/VNA/CVN

Ces visiteurs, qui dans un premier temps seront principalement des hommes d’affaires et des patients cherchant un traitement médical en Thaïlande, doivent venir dans le cadre de la coopération bilatérale sur le tourisme entre la Thaïlande et certains pays qui ont réussi à contenir le coronavirus, a déclaré le 14 juin le porte-parole adjointe du gouvernement, Traisuree Taisaranakul.

Les touristes étrangers en général seront plus tard autorisés à visiter la Thaïlande si le programme de promotion du tourisme s’avère efficace en termes de contrôle de la transmission, a-t-elle dit, ajoutant qu’ils doivent effectuer un test de dépistage avant leur sortie et à leur arrivée dans le royaume.

Cependant, cela ne signifie pas que les visiteurs pourront voyager librement pendant leur séjour en Thaïlande, car ils seront toujours interdits de visite dans certaines parties du pays et seront suivis par une application pour smartphone.

Les derniers détails du programme sont actuellement examinés par les ministères thaïlandais du Tourisme et des Sports, de la Santé publique, de l’Intérieur et des Affaires étrangères.

Pour sa part, l’Indonésie plannifie une réouverture au tourisme, l’un des secteurs les plus touchés par la crise sanitaire actuelle. Le porte-parole du ministère indonésien du Tourisme et de l’Économie créative, Ari Juliano, a déclaré que des mesures strictes de surveillance médicale seraient mises en œuvre pour protéger les visiteurs et empêcher ceux contaminés entrant dans ce pays.

Selon les officiels indonésiens, les quatre premiers pays auquels l’Indonésie vise à rouvrir son tourisme sont la Chine, la République de Corée, le Japon et l’Australie. Il s’agit des pays qui mènent d’importants investissements et contribuent beaucoup aux revenus touristiques de l’Indonésie.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.