23/03/2018 22:44
La Thaïlande doit adhérer à l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP), un nouveau bloc de 11 nations du Pacifique sans les États-Unis, et au Partenariat économique intégral régional (RCEP) comme moyens de protéger les intérêts commerciaux du pays, a déclaré le vice-Premier ministre thaïlandais Somkid Jatusripitak.
>>CPTPP : opportunités et défis pour les entreprises vietnamiennes
>>CPTPP : Les partenaires d’au moins un milliard de dollars du Vietnam

Un coin de la capitale Bangkok. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Si la Thaïlande ne participe pas au CPTPP, le pays perdra des opportunités de commerce et d’investissement, a déclaré M. Somkid cité jeudi 22 mars par la presse thaïlandaise, ajoutant que le Vietnam est un membre du bloc prêt à récolter les bénéfices.

Le ministère thaïlandais du Commerce mène une étude sur ce que la Thaïlande gagnera et perdra dans le cadre de l’accord commercial, a-t-il fait savoir.

Le CPTPP, récemment signé dans la capitale chilienne Santiago, est un des plus importants accords commerciaux mondiaux avec un marché de 499 millions de personnes et un PIB d’environ 10.000 milliards de dollars, soit 13% du PIB mondial.

Ce pact ambitieux est le résultat des négociations menées au cours de l’année dernière par onze pays après le désengagement des États-Unis de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP)  en 2017.

Le ministre thaïlandais du Commerce, Sontirat Sontijirawong, a déclaré au début de ce mois-ci que le gouvernement convoquerait une réunion conjointe avec toutes les parties prenantes avant de déterminer la position de la Thaïlande à l’égard du CPTPP.

Le RCEP, dont les négociations avaient été lancées en 2012, associe les dix pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et leurs partenaires régionaux (Chine, Japon, Australie, Inde, République de Corée, Nouvelle-Zélande). Les pays membres représentent 29% du commerce mondial et ont une population totale de 3,35 milliards d’habitants.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.