30/12/2015 16:59
Conscient de l'importance du rôle du processus d'intégration au sein de la Communauté économique de l'ASEAN (ASEAN Economic Community) dans son développement, la Thaïlande a rapidement élaboré une stratégie afin de saisir au mieux les opportunités de l'AEC comme pour répondre aux défis qu'elle apportera.
>>Record de touristes pour la Thaïlande
>>Les tribunaux anti-corruption seront créés en Thaïlande

Le gouvernement thaïlandais accélère la mise en œuvre du projet d'infrastructures d'un coût de plus de 2.200 milliards de bahts (66,7 milliards de dollars), d'une durée de réalisation de sept ans, destiné à la connecter à ses voisins de l'ASEAN.

Le développement des infrastructures et du système de logiciels est l'une des huit stratégies déterminées par le gouvernement thaïlandais pour se préparer à l'intégration au sein de la Communauté de l'ASEAN. Les autres concernent l'accélération de l'amélioration de la compétitivité de ses produits et services comme de ses investissements, l'amélioration du niveau de vie de la population, le développement de ressources humaines, l'amélioration de son système juridique, le renforcement de la compréhension de l'AEC par sa population, ainsi que le renforcement de la sécurité et l'accélération de la compétitivité.

Le riz, produit d'export majeur de la Thaïlande. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Tous les ministères et secteurs thaïlandais ont créé des organes chargés de l'ASEAN qui coopèrent étroitement. Le gouvernement thaïlandais a pris et prend des mesures synergiques pour soutenir ses entreprises, notamment pour l'amélioration de leur compétitivité, en leur fournissant des connaissances globales sur la concurrence au sein du marché de l'ASEAN après la naissance de l'AEC.

Le gouvernement a demandé aux ministères et organes publics d'apprendre l'anglais et la langue d'un pays aséanien, de lancer au sein de la société, notamment des jeunes et des élèves, des études l'ASEAN. En outre, le pays a lancé des plans d'apprentissage afin de parvenir à l'objectif de devenir un centre de formation au sein de la communauté.

Les efforts de la Thaïlande ont porté leurs fruits. Selon un rapport publié sur le site gouvernemental, la Thaïlande est deuxième, après Singapour, en termes de volonté de s'intégrer à l'AEC. Le pays a achevé 80% de son plan détaillé d'intégration à l'AEC. Dans son rapport sur la situation économique de 2014,  la Banque asiatique pour le développement a estimé que la Thaïlande, les Philippines, le Bruneï, l'Indonésie, la Malaisie et Singapour avaient réussi à supprimer les taxes d'import-export et étaient prêts à appliquer de nouvelles formalités douanières en 2015, à commencer par celle du ''guichet unique" de l'ASEAN.

Ces préparatifs permettraient à la Thaïlande de s'intégrer effectivement à l'AEC.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.