26/06/2017 18:39
La Thaïlande a adopté une nouvelle loi relative à l’emploi des travailleurs migrants, durcissant sa politique sur les travailleurs étrangers en situation irrégulière.
>>La Malaisie arrête nombre d’étrangers en situation irrégulière
>>Le Maroc lance la 2e phase d’intégration des personnes en situation irrégulière

Des travailleurs migrants préparent des crevettes en Thaïlande.
Photo : AFP/VNA/CVN

La nouvelle loi relative à l’emploi des travailleurs migrants, qui est entrée en vigueur la semaine dernière, prévoit des mesures de sanction sévères à l’égard des travailleurs migrants en situation irrégulière, des employeurs qui les recrutent et des cabinets intermédiaires. 

L’employeur qui fait travailler un étranger sans permis ou dans les secteurs non autorisés commet une infraction pénale punie d’une peine d’amende entre 400.000 et 800.000 bahts (11.000 - 23.500 dollars).

L’infraction de travail sans permis est punie pour l’employé d’un maximum de 5 ans d’emprisonnement et d’une amende de 20.000 à 100.000 bahts. Travailler avec un permis mais en violation des règles prescrites par ce permis est généralement puni d’une amende d’un montant maximum de 100.000 bahts.

La loi thaïlandaise impose à tout étranger qui travaille dans le royaume d’être muni d’un permis. Le permis de travail ne peut pas être délivré à des étrangers pour les emplois du secteur public tout comme pour certains emplois du secteur privé, de plein droit réservés aux Thaïlandais.

En sus de la sanction pénale, un étranger qui travaille dans le royaume sans permis peut être également expulsé du territoire thaïlandais avec un rapatriement forcé dans son pays d’origine et ce en vertu de la loi sur l’immigration de 1979.
 
VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Les voyagistes anticipent une forte hausse des commandes au Têt Les voyagistes basés à Hanoi tablent sur une croissance de 30% du nombre de touristes durant les fêtes de fin d’année, les gens profitant de 4 jours fériés au Nouvel An occidental et 9 autres au Nouvel An lunaire pour prendre leurs vacances.