25/08/2019 20:46
Le Département des ressources marines et côtières (DMCR) de la Thaïlande est en train de mettre au point un robot doté d'intelligence artificielle pour collecter des déchets, notamment des sacs en plastique, avant qu’ils atteignent la mer. Les robots devraient être lancés d'ici la fin de cette année.

>>La Thaïlande s'emploie à interdire certains produits en plastique

Dans une école de Bangkok, des élèves nagent parmi des bouteilles en plastique, une activité visant à sensibiliser les gens au danger des déchets plastiques dans les océans. Photo: bangkokpost/CVN


Le prototype de robot a été dévoilé le 22 août lors d'une réunion avec des centaines de partenaires locaux qui collaborent à la protection des ressources marines dans 22 provinces côtières. 


Cholanat Yanaranop, président de la société SCG Chemicals, a déclaré que ce robot était une idée originale du projet "SCG-DMCR Litter Trap" lancé l'année dernière pour empêcher les sacs en plastique rejetés dans la mer.

Le robot est programmé pour collecter les déchets plastiques uniquement en chalutant la rivière, guidé par un signal de téléphone portable. C'est une solution pratique qui communique bien avec les utilisateurs, a-t-il souligné.

Identifier et récupérer
les sacs en plastique


Surnommé le SCG Smart Litter Trap 4.0, le robot prototype fait 1,5 mètre de longueur et 1,2 mètre de hauteur. Il peut collecter environ cinq kilogrammes de plastique durant chaque voyage. Alimenté par un panneau solaire, le dispositif Internet des objets (IoT) dispose également de propriétés d’apprentissage automatique lui permettant de s’adapter à la tâche.

Le robot est suffisamment intelligent pour identifier et récupérer les sacs en plastique. Une fois rempli, le robot contacte ses contrôleurs humains via une application mobile afin que les déchets puissent être collectés dans un établissement de stockage.


Il a ajouté que la capacité du robot en activité serait portée à plus de 100 kg de déchets plastiques, affirmant que ce robot pourrait être utilisé dans les pays en développement où les débris marins posent un problème urgent.

Le robot est modelé sur le piège à litière SCG-DMCR, qui utilisait des trappes s'ouvrant pour collecter les déchets au fur et à mesure que la marée coulait. Le piège original en forme de corbeille à poisson fait 5 mètres de longueur et 1,8 mètre de hauteur et a une capacité de récupération d’environ 700 kg. Cependant, le piège est immobile et collecte tout. Les déchets de plastique doivent être triés à la main, ce qui perte beaucoup de temps.

Le 22 août, la société SCG Chemicals a remis 20 pièges à litière au DMCR, qui prévoit de les utiliser à titre expérimental aux 20 sites dans 13 provinces thaïlandaises.

La Thaïlande a été nommée le sixième pollueur marin au monde. Sur les 24 millions de tonnes de déchets que la Thaïlande produit chaque année, environ 2.172 tonnes sont acheminées vers la mer, dont 57% sont des déchets plastiques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.