03/08/2020 18:04
Cette année, si la Thaïlande reste fermé au cours du dernier trimestre de l'année, selon l'Autorité du tourisme de Thaïlande (TAT), le nombre de touristes étrangers diminuera considérablement pour s'établir à 7 millions, soit une forte chute par rapport à 39,8 millions de personnes enregistrées en l’an dernier.
>>Thaïlande : pas de vols internationaux avant septembre
>>Thaïlande : 23e jour consécutif sans contamination intracommunautaire

L’île de Phangan. Photo : tourismthailand/CVN

Selon Thapanee Kiatphaibool, vice-gouverneuse de la TAT responsable des produits et services touristiques, alors que le tourisme intérieur a commencé à rebondir, la plupart des entreprises ressentent encore l'impact de la pandémie.

Au  premier semestre, le nombre de touristes étrangers s'est élevé à 6,69 millions, soit une contraction de 66% par rapport à la même période de 2019. Cependant, "l’industrie sans fumée" de ce pays a été aidée par les touristes thaïlandais, qui étaient au nombre de 54,5 millions au cours de la même période, a-t-elle remarqué.

La TAT a prévu que les revenus du tourisme de cette année seraient modestes, soit à 1.230 milliards de bahts (39,38 milliards d'USD) contre 1.930 milliards de bahts en 2019. Le nombre de touristes étrangers ne sera probablement que de 7 millions, soit moins que l'objectif de 9 millions déjà ajusté par la TAT.

Pour l’heure, certains visiteurs étrangers tels que des équipes de tournage, des hommes d'affaires et des personnes en quête de soins médicaux ont été autorisés à entrer dans le pays.

Selon la vice-gouverneuse de la TAT, 200 étrangers titulaires de la carte d'élite thaïlandaise devraient bientôt se rendre en Thaïlande alors que le gouvernement assouplit les mesures de verrouillage pour la 6e phase.

Suite à une augmentation de la demande pour la mise en quarantaine d'État alternative (QEA), de nombreux hôtels à Bangkok et dans d'autres provinces telles que Phuket ont exprimé leur intérêt à s'inscrire auprès du département d'assistance aux services de santé. Des vols directs vers Phuket seront fournis pour emmener les voyageurs vers les hôtels de QEA, a-t-elle informé. Elle s'attend à ce que l'entrée soit autorisée pour les voyageurs étrangers en octobre prochain.

Le Centre de conception et de développement urbain et Centre d'excellence en stratégies urbaines (UddC-CEUS) a également récemment proposé un projet de relance des villes touristiques en utilisant Phuket comme un cas d’études pour concevoir un écosystème touristique adapté aux mesures de santé publique. L'objectif principal de ce projet est d'attirer un nouveau groupe de touristes à la recherche d'un refuge contre la pandémie. L'UddC-CEUS cherche à faire de Phuket une destination sûre pour voyager en faisant de l'île une communauté isolée pour rassurer les visiteurs pendant leur séjour.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Des rues ornées de fresques dans une campagne paisible Les peintures murales, inspirées de l’histoire, de la culture et de la vie des gens, ont créé une nouvelle vitalité dans la campagne paisible de l’ancienne capitale Hoa Lu.