30/03/2020 22:37
Les autorités de Phuket ont émis un ordre interdisant aux personnes et aux véhicules de quitter et d'entrer dans cette province balnéaire méridionale, confirmant six autres infections par le coronavirus, portant le total à 53.
>>Thaïlande et Malaisie redoublent d’efforts pour freiner l’évolution du COVID-19
>>COVID-19 : situation de l’épidémie en certains pays en Asie du Sud-Est

La paradise touristique thaïlandaise de Phuket est bloquée à partir du 30 mars.
Photo : The Bangkok Post/CVN

Le gouverneur de Phuket, Pakkapong Taweepat, qui est en charge des situations d'urgence dans la province, a ordonné la fermeture de tous les points d'entrée et de sortie de la province, à l'exception des voyages en avion, à partir de minuit de lundi 30 mars jusqu'au 30 avril ou jusqu’à nouvel ordre.

En vertu de l'ordonnance, il est interdit aux personnes et toutes sortes de véhicules d'entrer et de quitter la province via le point de contrôle de Tha Chat Chai, à l'exception de ceux qui transportent de la nourriture et des articles essentiels, du carburant, des matériaux de construction, du matériel médical, des véhicules de sauvetage, des ambulances, des véhicules pour les opérations de l’État et véhicules transportant des publications.

Une interdiction est également imposée aux personnes et à toutes sortes de navires d'entrer et de sortir de la province par ses ports internationaux, à l'exception des cargos. Une fois leurs opérations terminées, les cargos et tous les équipages qui ne sont pas autorisés à débarquer doivent quitter Phuket immédiatement.

L'amiral Ruechai Ruddit, commandant de la Marine royale thaïlandaise, a déclaré dimanche 29 mars créer des hôpitaux de campagne d’une capacité totale de 1.200 lits pour aider à traiter les patients de COVID-19.

Jusqu’au lundi 30 mars, la Thaïlande a confirmé 136 nouveaux cas de contamination au coronavirus, portant le nombre total à 1.524 dont neuf décès.

Au Cambodge, le Premier ministre Samdech Techo Hun Sen a ordonné lundi 30 mars à tous les casinos de fermer leurs portes pour freiner la propagation du coronavirus.

Le Cambodge a signalé le même jour quatre nouveaux cas d’infection, ce qui porte son bilan à 107 dont 23 guéris.

M. Hun Sen a déclaré lors d'une conférence de presse que tous les casinos seraient fermés à partir de 23h59 le 1er avril.

Le Cambodge a également décidé d'interdire les exportations de riz blanc ou de paddy à partir du 5 avril pour garantir les réserves nationales pendant la pandémie de COVID-19. Cependant, les exportations de riz aromatique sont maintenues en raison de la baisse de la demande intérieure.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Hôi An parmi les trois meilleures villes du monde en 2020 La ville de Hôi An, province centrale de Quang Nam, a été nommée dans la liste des 10 meilleures villes 2020 par le magazine américain de tourisme Travel and Leisure.