30/01/2020 01:37
Le gouvernement thaïlandais a approuvé des mesures prioritaires pour stimuler l'investissement privé de 110 milliards de bahts (environ 3,56 milliards d'USD) et ajouter 0,25% à la croissance économique en 2020.
La banque de Thaïlande à Bangkok.
Photo : Bangkokpost/CVN

Les mesures comprennent une réduction de l'impôt sur le revenu des sociétés, une exonération fiscale d'un an pour l'importation de nouvelles machines et des prêts à taux spécial offerts par la Banque d'import-export de Thaïlande aux exportateurs pour qu'ils modifient leurs machines pour l'exportation.

Les mesures fiscales s'appliquent aux machines neuves achetées du 1er janvier au 31 décembre 2020. La réduction fiscale ne s'applique pas aux machines louées.

On estime que ces mesures coûteront au gouvernement 8,6 milliards de bahts de recettes fiscales prévues, a déclaré Narumon Pinyosinwat, porte-parole du gouvernement.

Selon Narumon Pinyosinwat, le cabinet a approuvé un budget de 350 millions de baths pour compenser Exim Thailand pour les taux d'intérêt spéciaux.

Le ministère thaïlandais des Finances a déclaré que les nouvelles mesures étaient essentielles pour stimuler l'investissement privé et l'économie locale cette année en raison de l'économie mondiale incertaine et de l'impact de la guerre commerciale États-Unis sur le secteur des exportations.

Une autre série de mesures de relance de l'investissement lancé par le Comité d’investissement - Board of Investment (BoI) demandera l'approbation du cabinet le 6 février.

Selon un rapport du Conseil national de développement économique et social, l'investissement privé du pays devrait croître de 4,2% en 2020, contre 2,8% en 2019, 3,9% en 2018 et 2,9% en 2017.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.