22/05/2022 18:32
Le vice-Premier ministre et ministre thaïlandais du Commerce, Jurin Laksavisit, a appelé les économies membres de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à redoubler d'efforts pour répondre également aux crises futures ainsi que réaliser une croissance économique meilleure et plus inclusive dans la région.
>>Réunion des ministres du Commerce de l'APEC prévue en Thaïlande ce mois-ci

Réunion des ministres de l'APEC en charge du commerce à Bangkok, en Thaïlnde. 
Photo : VNA/CVN

Cette déclaration a été faite dans le cadre de la réunion des ministres de l'APEC en charge du commerce (MRT) à Bangkok, en Thaïlande.

Jurrin Laksavisit a espéré que les résultats de la réunion incluront une position politique ferme concernant la reprise de l'économie de la région après la pandémie de COVID-19 pour que les économies membres de l'APEC puissent s’évoluer plus fortes que jamais pour faire face aux crises futures.

Lors de la réunion, tenue en ligne et en présentiel, les représentants des économies membres de l'APEC ont détaillé leurs points de vue sur les futures politiques commerciales, en particulier la relance et le renforcement de l'intégration de l'économie régionale et le soutien au système commercial multilatéral.

Ils ont également discuté des évolutions, notamment l'ajustement de la croissance, les perturbations de la chaîne d'approvisionnement, la hausse des prix du carburant et des denrées alimentaires, ainsi que les efforts visant à promouvoir la nouvelle Vision de l'APEC, la Vision Putrajaya 2040, et le plan d'action d'Aotearoa.

Jurin Laksavisit a déclaré que l'APEC devait renforcer davantage la promotion du commerce numérique et électronique, encourager la reprise économique et renforcer la connexion des personnes, des biens et des services de manière globale.
 
VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
GREAT, un programme australien en faveur des femmes minoritaires

Forte hausse des arrivées internationales au premier semestre En juin, le Vietnam a comptabilisé 236.700 arrivées internationales, soit une hausse de 36,8% sur un mois et de 32,9 fois par rapport à la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.