17/12/2019 15:35
Dans la vie quotidienne comme dans l’agriculture, l’ethnie Dao Do de la province septentrionale de Tuyên Quang a su conserver, innover et développer ses valeurs culturelles distinctes et notamment ses tenues traditionnelles.
>>Le culte dédié au génie de la forêt des ethnies de Lào Cai
>>Le mariage traditionnel des Dao rouges

La décoration des tenues traditionnels des Dao Do, province de Tuyên Quang (Nord), existe depuis longtemps.

Afin d'honorer, de préserver et de promouvoir les valeurs culturelles traditionnelles des Dao Do  (Dao Rouges) , le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a reconnu la décoration des tenues traditionnelles des Dao Do dans les districts de Son Duong, Chiêm Hoa, Hàm Yên, Na Hang, Lâm Binh, dans la province de Tuyên Quang comme patrimoine culturel immatériel national.

Il y a environ 90.600 membres de l’ethnie Dao (réparties en 9 groupes locaux), habitant principalement les communes de Son Phu, Sinh Long et Nang Kha... (district de Na Hang) et la commune de Tho Binh (district de Lâm Binh). Pour les Dao Do, le vêtement est l'un des premiers facteurs d'identification et de distinction avec les autres groupes ethniques. Leur tenue traditionnelle a 5 couleurs de base : le bleu, le blanc, le jaune, le noir et enfin le rouge, constituant sa couleur principale, affirme Bàn Thi Chiêu, domiciliée au groupe 10, dans la ville de Na Hang, du district éponyme. Pour les Dao Do, le rouge représente le bonheur, la chance, l’aisance et un bon cheminement dans la vie comme au travail.

La particularité unique des tenues des Dao Do, et notamment des tuniques des femmes, sont les motifs décoratifs brodés à la main, propres à l’imagination de son créateur et représentant des images familières de la vie de tous les jours telles que des fleurs, des plantes, des montagnes ou des animaux... Par conséquent, les motifs décoratifs sont uniques et aucune tenue ne se ressemble.

Préserver les valeurs traditionnelles

Triêu Thi Lâp, domociliée dans la commune de Thanh Tuong, district de Na Hang, a déclaré : "Dès mon plus jeune âge, ma mère m’a appris à confectionner des tenues traditionnelles". Chaque tenue est brodée à la main méticuleusement et nécessite à la fois persévérance et dextérité dans chaque mouvement d’aiguille et chaque point de couture. Parfois, il faut une année entière pour réaliser une tenue. Avant de se marier, les filles Dao Do restent souvent à la maison pour se consacrer à la broderie, aux travaux d'aiguille et à la réalisation de leurs propres costumes.

Les femmes Dao Do apprennent à coudre des tenues traditionnels dès leur enfance.

La décoration des tenues traditionnelles des Dao Do existe depuis longtemps, partage Hoàng Minh Dang, chef du Département de la culture et de l'information du district de Na Hang. C'est le résultat d'un travail acharné et créatif dans un environnement naturel et un espace social spécifiques. La décoration des costumes est un produit d’art et de savoir-faire habile de broderie fine. Les motifs des tenues des Dao Do sont très sophistiqués, les lignes délicates sont combinées aux techniques du crochet et au point de croix. En conséquence, les lignes décoratives sont aussi vives que belles. Les femmes Dao Do sont très douées pour la broderie, elles n'ont d’ailleurs souvent pas besoin de modèle et comptent sur leur propre imagination.

La préservation des valeurs culturelles nationales est ainsi toujours garantie et les autorités locales de la province de Tuyên Quang y prêtent une attention particulière. Chaque année, les localités organisent de nombreuses fêtes et représentations en costumes traditionnels ethniques afin de préserver et faire perdurer l’identité culturelle traditionnelle des groupes ethniques. La province de Tuyên Quang développe un tourisme durable associé à la protection et à la promotion des caractéristiques des communautés locales. Par conséquent, la préservation des tenues traditionnelles des Dao Do est primordiale.

Texte et photos : Vu Quang Dan - Huyên Trang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Nouvel An lunaire : les premiers visiteurs étrangers à Quang Ninh Les premiers visiteurs étrangers du Tet du Rat 2020 sont arrivés le 25 janvier dans la ville de Ha Long, dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).