15/07/2019 09:17
La tempête tropicale Barry remontait dimanche 14 juillet l'État américain de la Louisiane, déplaçant avec elle vers le nord le risque d'inondations importantes qui ont épargné la ville très exposée de La Nouvelle-Orléans.
>>La tempête Barry balaie la Louisiane, risque d'importantes inondations
>>États-Unis: la Louisiane fait le dos rond en attendant le potentiel ouragan Barry

Inondations à Berwick, dans l'État américain de la Louisiane, le 14 juillet.
Photo: AFP/VNA/CVN

Signe que la principale ville de Louisiane, située jusqu'à 5 m sous le niveau de la mer, ne craignait plus les pluies diluviennes de Barry: son département de protection contre les inondations a commencé dès samedi soir 13 juillet à retirer les portions amovibles des digues entourant une partie de la cité.

"Nous avons traversé la tempête. Nous sommes chanceux, nous avons été épargnés", a déclaré LaToya Cantrell, maire de la ville, devant la presse dimanche après-midi 14 juillet. "Il semble que les bandes de pluie soient passées autour de nous".

Et le fleuve Mississippi - plus grand fleuve d'Amérique du Nord - qui traverse la ville a commencé à baisser, tout en restant proche de son niveau de crue qu'il a déjà franchi plusieurs fois depuis le début de l'année.

Mais pour éviter qu'il ne déborde ce week-end, une partie de ses eaux a été déviée vers le lac Pontchartrain dont le niveau a paru augmenter inexorablement à Michael Forbes, 61 ans, dont la maison est pourtant sur pilotis.

"J'étais inquiet qu'elle ne monte davantage et n'atteigne la terrasse sur laquelle je place mes affaires pour les protéger", dit cet habitant depuis trente ans d'un quartier cossu de Mandeville, à une trentaine de kilomètres de La Nouvelle-Orléans.

L'eau est montée samedi 13 juillet jusqu'à 1,5 m, du jamais vu selon lui.

La maire LaToya Cantrell a tweeté dimanche matin 14 juillet que plusieurs alertes avaient été levées mais que la surveillance d'éventuelles inondations soudaines restait en place jusqu'à 19h00 car 10 cm de pluie sont encore attendus.

Si les côtes de la Louisiane semblaient être sorties d'affaire dimanche, les météorologues mettaient en garde contre le risque persistant et "potentiellement mortel" d'inondations soudaines et de débordements de cours d'eau dans une partie de la Louisiane et dans l'État voisin du Mississippi.

"La menace d'inondations devrait se poursuivre pendant la semaine à venir", ont-ils précisé, insistant sur le fait qu'il s'agissait de la "menace principale" de Barry.

La tempête tropicale s'est hissée quelques heures à peine samedi après-midi  13 juillet dans la catégorie 1 des ouragans - sur une échelle de cinq - avec des vents à 120 km/h. Premier ouragan de la saison dans l'Atlantique qui va de juin à novembre, il a touché terre samedi 13 juillet à la mi-journée.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

La Fête des Cham ouverte à la ville de Tuy Hoà La cinquième édition de la Fête de la culture, des sports et du tourisme des Cham s’est ouverte lundi soir 19 août dans la ville de Tuy Hoà, province centrale de Phu Yên, en présence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.