27/09/2018 16:53
La 3e réunion mondiale de haut niveau sur la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles (MNT) se tient le 27 septembre aux États-Unis, à l’initiative de l'Assemblée générale des Nations unies.
>>Les organisations internationales aident le Vietnam à lutter contre le tabagisme
>>Le Vietnam se mobilise pour la Journée mondiale sans tabac

Le tabac est lié au développement de maladies dans une grande partie des organes du corps humain, causant également des maladies non transmissibles. Photo: Dinh Hang/VNA/CVN

L’objectif de la réunion mondiale de haut niveau sur la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles (MNT) est d’apprécier les progrès réalisés aux niveaux mondial et national dans la mise en place des mesures concernant la prévention et la lutte contre la mortalité précoce causée par des maladies cardiaques et pulmonaires ainsi que par le cancer et le diabète. La thématique du changement des politiques de taxation du tabac y est abordée.

À cette occasion, le directeur national de la Banque mondiale (BM) au Vietnam, Ousmane Dione, et le représentant en chef de l’Organisation mondiale de la santé au Vietnam, Kidong Park, présentent une écriture intitulé "Le changement des politiques de taxation du tabac pour améliorer la santé des Vietnamiens".

Les preuves scientifiques accumulées au cours des dernières décennies montrent clairement que la consommation de tabac est liée au développement de maladies dans une grande partie des organes du corps humain, causant également des maladies non transmissibles, et dans le pire des cas, le mort. Le tabagisme augmente non seulement de deux à trois fois le risque de décès causés par des accidents vasculaires cérébraux et par des infarctus du myocarde, mais il est également la cause de 10 à 30% de tous les décès dus aux maladies cardiovasculaires dans le monde.

La principale origine de tous les types de cancer

D’après Ousmane Dione et Kidong Park, le tabagisme est la principale origine de tous les types de cancer, dont le cancer du poumon, du foie, le cancer colorectal et de la prostate. Par ailleurs, le tabagisme est la principale cause de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), de l’emphysème, de la bronchite chronique…

En ce qui concerne l’économie, ces deux responsables ont souligné qu’outre la lourde perte humaine, les maladies liées au tabagisme coûtent des milliards de dollars chaque année pour les soins médicaux, et impactent négativement la productivité chez les travailleurs concernés. De telles pertes entraînent inévitablement une augmentation de la pauvreté et des inégalités sociales chez ceux qui ont le moins accès à des soins sanitaires abordables.

Est également mis en lumière le contraste entre les progrès considérables au cours des deux dernières décennies dans l’œuvre d’amélioration de la santé des habitants au Vietnam, grâce à la nette réduction du fardeau des maladies infectieuses et l’impact du tabagisme sur la nette augmentation de MNT. Des statistiques d’organismes compétents ont indiqué que près de la moitié des hommes vietnamiens fument. La plupart d’entre ont entre 25 à 45 ans, surtout les hommes vivant dans une certaine précarité.

Le changement de taxation du tabac empêcherait l’accès au tabac chez jeunes. Photo: AFP/VNA/CVN

"Malgré le fait que moins de 2% des femmes fument, elles sont exposées avec leurs enfants à des niveaux élevés de fumée passive à la maison. Cette situation est également la source de maladies, pouvant causer la mort" alertent-t-ils, avant de souligner: "Le faible coût des cigarettes au Vietnam, qui font partie des moins chères du monde, contribue également à augmenter les risques de mauvaise santé pour les fumeurs et fumeurs passifs".

---------------------------------------
Augmenter le prix et la fiscalité du tabac serait le moyen
le plus efficace pour la réduction du tabagisme
-------------------------

 
Afin de réduire, en 2020, à 39% le nombre de fumeurs (contre 45,3% en 2015) comme proposé dans la Stratégie nationale antitabac du Vietnam, augmenter le prix et la fiscalité du tabac serait le moyen le plus efficace pour la réduction du tabagisme. Cette solution est également proposée au cours de cette troisième réunion mondiale de haut niveau sur la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles (MNT).

Toujours selon eux, le changement de taxation du tabac serait considérée comme une solution gagnant-gagnant pour atteindre les objectifs concernant la santé publique et la mobilisation des ressources nationales. En plus d’aider les fumeurs à réduire leur consommation de tabac, ce changement empêcherait également l’accès au tabac chez jeunes; la grande majorité des fumeurs commençant durant leur jeunesse.

"Au Vietnam, l’augmentation de 5.000 dôngs par paquet de tabac permettrait de réduire 1,8 million de fumeurs ayant moins de 30 ans", prévoient ces deux responsables.

Ousmane - Kidong/CVN







 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Khanh Hòa se prépare pour l'Année du tourisme national 2019 La province de Khanh Hoà (Centre) a été choisie pour lancer en décembre prochain l'Année du tourisme national 2019. L'événement comprendra une kyrielle d'activités organisées dans la ville de Nha Trang et dans 15 autres provinces et villes du pays.