18/02/2021 12:16
La Suisse a remplacé les Pays-Bas en tête de l'indice 2020 du commerce électronique entre entreprises et consommateurs établi par la conférence des Nations unies sur le commerce et le développement.

>>Face à Trump, la Chine accélère son indépendance économique
>>Le Parlement européen appelle à soutenir l'industrie européenne des voitures autonomes
 

Un téléphone mobile et un ordinateur portable.
Photo : BM/CVN

L'indice classe 152 pays selon leur degré de préparation au commerce en ligne. L'Europe reste de loin la région la mieux préparée au commerce électronique, selon l'indice 2020 du commerce électronique entre entreprises et consommateurs (B2C) de la conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Mais il est essentiel de combler les écarts importants avec les pays dont le niveau de préparation est le plus faible en s'attaquant aux faiblesses de ces nations afin de faire profiter un plus grand nombre de personnes des avantages de la transformation numérique, souligne la conférence.

Pour la première fois, la Suisse est en tête de l'indice du commerce électronique B2C de la CNUCED, juste devant les Pays-Bas. En 2019, 97% de la population suisse utilisait l'Internet. Les seules économies non européennes parmi les dix premières sont Singapour, classée quatrième, et Hong Kong (Chine), en dixième position.

L'indice évalue à 152 le nombre de pays prêts à faire des achats en ligne, pour une valeur estimée à 4.400 milliards d'USD en 2018, soit une hausse de 7% par rapport à l'année précédente.


Les pays sont notés en fonction de l'accès à des serveurs Internet sécurisés, de la fiabilité des services et infrastructures postaux, et de la part de leur population qui utilise l'Internet et possède un compte auprès d'une institution financière ou d'un fournisseur de services d'argent mobile.

Les dix pays en développement ayant obtenu les meilleurs résultats sont tous en Asie et classés dans la catégorie des économies à revenu élevé ou à revenu intermédiaire supérieur.

À l'autre extrémité du spectre, les pays les moins avancés occupent 18 des 20 dernières places. Les deux plus grands marchés de commerce électronique B2C du monde, la Chine et les États-Unis, se classent respectivement au 55e et au 12e rang de l'indice. Bien que ces deux pays soient en tête dans plusieurs mesures absolues, ils sont à la traîne dans les comparaisons relatives.

Par exemple, la pénétration d'Internet aux États-Unis est inférieure à celle de toutes les économies des 10 premiers pays, tandis que la Chine se classe 87e au monde selon cet indicateur. En ce qui concerne la pénétration
des achats en ligne, les États-Unis se situent au 12e rang, tandis que la Chine occupe le 33e rang, souligne la CNUCED. 

 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.