24/06/2021 11:30
La Suisse va ouvrir en grand ce samedi 19 juin en levant une bonne partie des restrictions encore en place, y compris pour l’entrée dans le pays mais elle garde un œil sur le variant Delta, très contagieux.

>>La Suisse donne son feu vert au vaccin de Johnson & Johnson
>>Moderna incite les Européens à signer vite pour ne pas retarder les livraisons de son vaccin
 

Les Suisses portent les masques à Genève, le 16 avril.
Photo: AFP/VNA/CVN

 

"Nous sommes d’avis que la situation permet aujourd’hui de faire un pas important en avant", a expliqué Alain Berset, le conseiller fédéral en charge de la santé, lors d’une conférence de presse, notant que : "Nous nous trouvons, à la veille des vacances d’été, dans une situation qui est assez enviable".

La Suisse lève à partir de samedi ses restrictions sanitaires. "Nous avons une bonne situation sur le plan épidémiologique, les nouvelles infections sont en forte baisse et en parallèle bien sûr la vaccination continue d’avancer à un rythme très souten", a-t-il dit, estimant que 50% de la population adulte sera totalement vaccinée d’ici la fin juin.

Il a souligné en particulier que les vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna utilisés en Suisse "protègent bien aussi contre le variant Delta". Même s’il s’est dit conscient qu’il faut surveiller le variant -d’abord détecté en Inde- il estime que la vaccination peut gagner la course contre la propagation de ce mutant.

Dès samedi, il sera plus facile de rentrer en Suisse : l’obligation de quarantaine est levée pour les personnes entrant dans le pays depuis l’espace Schengen et le dépistage n’est obligatoire que pour les voyageurs arrivant par avion qui n’ont pas été vaccinés et qui n’ont pas le statut de personnes guéries.

La Suisse assouplit aussi les restrictions d’entrée encore en place pour les ressortissants de pays tiers qui peuvent prouver qu’ils ont été vaccinés. Les personnes vaccinées ou guéries n’ont pas à présenter de test négatif, même si elles arrivent d’un pays où le variant Delta prédomine (comme l’Inde ou le Royaume-Uni), et elles ne sont pas soumises à une quarantaine à leur arrivée, souligne le communiqué du Conseil fédéral.

En Suisse, les restrictions en extérieur sont quasiment toutes supprimées et en premier lieu le port du masque ne sera plus obligatoire. Les discothèques et les salles de danse pourront aussi rouvrir et il n’y aura plus de limite pour les tablées des restaurants en intérieur, même s’il faudra rester assis pour consommer.

Les manifestations réclamant un certificat COVID auront lieu sans masque et sans limite de jauge. On pourra pratiquer le sport sans masque, y compris en intérieur mais il faudra laisser des coordonnées pour être joignable en cas d’infection. Enfin, à partir de samedi, les réunions privées chez soi seront autorisées pour 30 personnes en intérieur et 50 en extérieur.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

Quel visage aura le tourisme francophone au Vietnam après le COVID-19 ? L’activité touristique au Vietnam a été anéantie par la pandémie de COVID-19. Pour la deuxième année consécutive, les professionnels du tourisme francophones continuent à naviguer à vue en espérant un retour aux affaires après la crise.