28/01/2016 15:29
La Suède entend expulser jusqu'à 80.000 migrants arrivés sur son sol en 2015 et dont la demande d'asile a été ou sera rejetée, a déclaré le 27 janvier le ministre de l'Intérieur, Anders Ygeman.
>>La Grèce sous pression pour mieux contrôler la frontière de l'UE
>>L'échec de la politique migratoire de l'UE est aussi un danger pour elle-même

La police rassemble un groupe de migrants en provenance du Danemark, le 19 novembre 2015 près de Malmö, en Suède.
Photo : AFP/VNA/CVN

"On parle de 60.000 personnes mais cela peut monter à 80.000", a indiqué le ministre au quotidien financier Dagens Industri (DI) et à la télévision publique SVT, précisant que le gouvernement avait demandé à la police et à l'Office des migrations d'organiser ces retours.

En temps ordinaire, les expulsions s'effectuent sur des vols commerciaux mais compte tenu des nombres évoqués, "nous allons devoir utiliser plus d'avions charters" spécialement affrétés et les expulsions s'étaleront sur plusieurs années, a ajouté M. Ygeman.

En 2015, 163.000 réfugiés ont déposé une demande d'asile en Suède, l'équivalent de 1,3 million de personnes pour un pays de 80 millions d'habitants comme l'Allemagne, laquelle a reçu 1,1 million de réfugiés sur la même période.

Sur les quelque 58.800 dossiers traités l'an dernier par l'office suédois, 55% ont été acceptés, moyenne sur laquelle se fonde le ministre de l'Intérieur pour arriver aux 80.000 expulsions envisagées selon l'estimation haute.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.