22/10/2020 15:40
Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.
>>Relance du tourisme après épidémie : les expériences de l’après-SRAS
>>Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030
>>Le PM approuve la stratégie de développement touristique d'ici 2030

La "staycation" pour tenter de booster l'industrie touristique.

Les vacances sont souvent synonymes de voyages de longue durée. Mais depuis les différentes crises économiques ou sanitaires,  la "staycation" (en anglais, mot-valise  issu de la contraction de stay - rester à la maison - et vacation - vacances) peut répondre aux besoins de changer d’atmosphère sans aller loin ni partir longtemps.

Pendant la crise sanitaire actuelle, les hôtels ont bien du mal à engranger de l’argent sauf pour certains qui ont été désignés comme espace de quatorzaine. La "staycation" est ainsi une formule intéressante.

En Chine, les agences de voyage et les hôtels travaillent dur pour encourager le tourisme après des mois de lutte contre l’épidémie. Comme il n'est pas possible de voyager à l'étranger, la plupart des gens choisissent de se rendre dans des villes proches de chez eux pour les vacances. Ainsi la reprise du secteur  touristique passe-t-il par le marché intérieur.

Au Vietnam, après des mois de fermeture, le tourisme reprend un peu du poil de la bête. Les villes touristiques comme Dà Lat et Nha Trang retrouvent des couleurs depuis que les réglementations sur la distanciation sociale ont été assouplies. C'est un bon signal pour les hôteliers.

En plus de promotions intéressantes, les chaînes hôtelières doivent également faire plus pour offrir de nouvelles expériences aux clients nationaux. C'est le moment pour les directeurs d’hôtels d’expérimenter différents types de services.
En Inde, par exemple, les hôtels proposent des forfaits dits "workcation" qui intègre le travail comme une variante des "staycations".

Au Vietnam, depuis le 15 octobre, une vidéo de 30 secondes fait la promotion du tourisme vietnamien. Elle a été officiellement diffusée depuis le 15 octobre  sur la chaîne de télévision américaine CNN. C'est le début d'une série d'événements promotionnels avec un slogan bien adapté : "Pourquoi pas le Vietnam ?" La diffusion de la vidéo durera six semaines.

Selon l'Administration nationale du tourisme, en raison de l'impact  du COVID-19 au cours des 9 premiers mois de 2020, les indicateurs de développement du tourisme sont fortement réduits : 3. 686. 779 arrivées de touristes internationaux au Vietnam ont été enregistrées soit une baisse de 67,4% par rapport à la même période en 2019. Les touristes nationaux ont été 37,5 millions, dont 19,2 millions pour de longs séjours pour 233.000 milliards de dôngs de revenus soit une baisse de 53,76% en un an.

Texte et photo : Minh Thu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Cân Tho présente de nouveaux produits et services touristiques à Hanoï Le Service municipal de la culture, des sports et du tourisme de Cân Tho a organisé récemment dans la capitale un programme de promotion de nouveaux produits et services touristiques pour attirer les touristes de Hanoï et des provinces du Nord à Cân Tho.