06/02/2020 13:21
Malgré les soubresauts de l’économie mondiale, le Vietnam a enregistré en 2019 une croissance de 7,02%, l’un des taux les plus élevés du monde. Pour maintenir cette performance en 2020, le gouvernement mise sur le maintien de la stabilité macroéconomique.
>>Bourse: le Vietnam, un vrai marché émergent en devenir
>>L'économiste en chef du FMI affirme son soutien à la réforme fiscale du Vietnam
>>Les bonnes prémices de l’économie du Vietnam en 2016

En 2019 et pour la troisième année consécutive, le pays a atteint, voire dépassé, tous les objectifs fixés par l’Assemblée nationale.
Photo : Danh Lam/VNA/CVN

Lors de l’interview qu’il a accordée à la Voix du Vietnam, le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê a déclaré : "Stabiliser la macroéconomie et maintenir une croissance élevée sont les deux grandes priorités du Comité central du Parti communiste vietnamien, de l’Assemblée nationale et du gouvernement pour 2020. Ces deux objectifs sont étroitement liés. Une croissance élevée et durable est indispensable pour une macroéconomie stable et à l’inverse, une macroéconomie stable favorise la croissance".

En 2019 et pour la troisième année consécutive, le pays a atteint, voire dépassé, tous les objectifs fixés par l’Assemblée nationale. L’inflation a été maintenue à moins de 3%, soit un taux bien inférieur à celui visé. Les bons résultats de 2019 devraient permettre au pays de réaliser une croissance plus élevée en 2020, affirme l’économiste Nguyên Minh Phong.

"2020 s’annonce comme une belle année pour l’économie mondiale grâce à la désescalade des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.  Le partenariat économique régional global (RCEP) sera signé au cours du deuxième trimestre de l’année.  Les industries étrangères qui ont quitté la Chine en 2019 devraient relocaliser leur production au Vietnam".

Cân Van Luc, un autre économiste, précise : "Trois éléments devraient favoriser la croissance de notre pays en 2020. Les exportations devraient augmenter de 9% ; les investissements directs étrangers en  provenance de Chine et de Hongkong devraient s’accentuer et enfin, la part du secteur privé qui est aujourd’hui de 17%  dans l’économie devrait être plus importante. L’inflation devrait se maintenir entre 3,2 et 3,5% ". 

Début 2020, le gouvernement a promulgué deux résolutions. La première concerne la mise en œuvre du plan de développement socio-économique et budgétaire et la seconde, l’amélioration de l’environnement des affaires et de la compétitivité de l’économie nationale.

Enfin, à en croire l’économiste Nguyên Minh Phong, comme 2020 est l’année précédant le Congrès national du Parti, elle donnera lieu à des réformes bien plus radicales qu’avant.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Une deuxième rue piétonne à Hanoï La première zone piétonne de Hanoï avait été inaugurée le 1er septembre 2016. Un an après, une autre rue piétonne était inaugurée, la rue Trinh Công Son, du nom du célèbre musicien.