05/06/2014 17:04
Des questions d’actualité concernant la souveraineté maritime ont été introduites aux épreuves de littérature, d’histoire et de géographie du baccalauréat 2014. Une approche appréciée à la fois par les élèves et les enseignants.


Les élèves du lycée Chu Van An de Hanoi, après une épreuve du bac 2014.
Photo : Quy Trung/VNA/CVN


Pour la littérature, l’épreuve de compréhension écrite a porté sur l’extrait d’un article publié dans la revue Giao duc va Thoi dai (Éducation et Actualité) abordant l’implantation illégale par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 (Hai Duong-981) dans la zone économique exclusive du Vietnam. L’élève doit être capable de dégager l’idée principale de l’extrait, déterminer son style linguistique et exprimer son attitude face à la situation.

Nguyên Minh Hoàng, élève du lycée Doàn Kêt (arrondissement de Hai Bà Trung, Hanoi), trouve l’épreuve de compréhension écrite très intéressante : «Je pense qu’il faut protester fermement contre les actes de provocation de la Chine et appeler ce pays à retirer sa plate-forme des eaux du Vietnam».

«J’aime bien l’approche de l’épreuve de littérature, notamment la partie de compréhension écrite. J’ai collecté beaucoup de documents concernant cette question. C’est l’occasion pour nous d’exprimer notre amour pour la Patrie»,
indique, pour sa part, Nguyên Nghi Xuân, du lycée Trung Vuong de Hô Chi Minh-Ville.

Des questions d’actualité

«Cette année, le sujet de l’épreuve de littérature a revêtu un aspect plus humain mais aussi ancré dans l’actualité du pays. Il incite ainsi les jeunes à s’intéresser aux problèmes du Vietnam et leur fait prendre conscience de leur responsabilité envers la Patrie», précise une enseignante du lycée Ly Tu Trong de Hô Chi Minh-Ville.

Dans un centre d'examen à Hô Chi Minh-Ville. Photo : Phuong Vy/VNA/CVN

Côté histoire, une partie de l’épreuve porte sur les principes et règles de l’Organisation des nations unies comme résoudre les conflits internationaux à travers des mesures de paix. Les élèves doivent alors mettre en parallèle ces règles avec l’actuelle défense de la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam.

«Le sujet de l’épreuve d’histoire est à la portée des élèves. Le contenu fait partie du programme scolaire. La question liée à la défense de la souveraineté territoriale est ouverte afin que tous les élèves puissent y répondre», souligne le professeur Dô Thanh Binh, de l’École normale supérieure de Hanoi.

Concernant la géographie, une des questions était la suivante : «Pourquoi faut-t-il défendre la souveraineté d’une île du pays, bien qu’elle soit très petite ?». «Je trouve que l’épreuve de géographie n’était pas trop difficile. Le fait qu’un sujet sur la souveraineté maritime et insulaire y ait été introduit me plait beaucoup. J’ai bien préparé ce thème, j’ai appris de nombreuses informations à travers les médias», confie une lycéenne de l’école Vo Thi Sau de Hô Chi Minh-Ville.

Duy Minh/CVN


 
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.