07/01/2020 13:16
La souveraineté indonésienne sur les eaux au large des îles Natuna ne peut pas être négociée, a déclaré lundi 6 janvier le président Joko Widodo, après l’intrusion illégale de navires chinois dans cette zone maritime.
>>L’Indonésie augmente son budget militaire à 8,25 milliards de dollars

Des troupes indonésiennes à la base militaire de Natuna dans les îles Riau, le 3 janvier. Photo : AFP/VNA/CVN

Le ministre de coordination des Affaires politiques, juridiques et de sécuritaire, Mahfud MD a déclaré qu’environ 120 navires de pêche de l’île de Java seraient envoyés dans les îles Natuna. "Nous voulons mobiliser les pêcheurs de Pantura et peut-être tour à tour d’autres régions en dehors de Pantura pour exploiter la richesse marine, s’engager dans la pêche et d’autres activités là-bas (Natuna)", a-t-il déclaré.

L’Alliance des pêcheurs indonésiens (ANNI) a affirmé sa volonté de mobiliser des centaines de bateaux de pêche dans les eaux de Natuna, dans la province des îles Riau, pour aider les forces compétentes à sauvegarder le territoire national. "Près de 500 bateaux de pêche sont prêts à pêcher à Natuna tout en surveillant les eaux pour sécuriser la frontière territoriale du pays", a déclaré Riyono, chef d’ANNI, dans un communiqué publié le 6 janvier.

Le 30 décembre 2019, l’Indonésie a fait part de sa vive protestation auprès de Pékin concernant l’intrusion d’un navire des garde-côtes et d’au moins 63 navires de pêche chinois dans ses eaux territoriales, soulignant qu’il s’agissait d’une violation de sa souveraineté.

Le gouvernement indonésien a précisé que ces navires chinois avaient violé sa zone économique exclusive (ZEE) définie par la Convention des Nations unies sur le droit de la mer à laquelle la Chine est partie, et qu’il ne reconnaîtrait jamais la "ligne en neuf traits" revendiquée par la Chine, qui couvre la quasi-totalité de la Mer Orientale/Mer de Chine méridionale.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Visite culturelle pour les diplomates à Hanoï

Le Vietnam compte faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030 Le Vietnam se fixe pour objectif de faire du tourisme le fer de lance de son économie d’ici 2030, pour un développement durable, aidant le pays à figurer parmi les 30 premiers du monde en termes de compétitivité touristique, selon une stratégie de développement touristique d'ici 2030 récemment approuvée par le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.