07/06/2021 21:45
Depuis la fin du mois d’avril 2021, une 4e vague de COVID-19 frappe durement le Vietnam. Les associations caritatives, les organisations, les entreprises et la population se mobilisent massivement pour lutter contre l’épidémie.

Depuis plus d’un mois, le Réseau national de bénévolat du Nord du Vietnam a fabriqué 5.000 visières de protection et collecté 43.000 masques et 300 bouteilles de gels désinfectants ainsi que des cadeaux d’une valeur totale d’un milliard de dongs qui seront distribués aux villes et provinces les plus touchées par l’épidémie.

Remise des équipements de protection aux agents sanitaires en premier ligne.  Photo : BTC/CVN

Toute la société civile s’est mobilisée pour apporter son aide, affirme Nguyên Xuân Truong, vice-président permanent du Réseau national de bénévolat du Nord. "La population, les bénévoles, les  entreprises, les associations, tous se sont concertés pour combattre ensemble cette 4e vague dont la contagion est plus forte que les vagues précédentes".

Le Bureau des affaires sociales de la promotion 1993-1996 du Lycée de Hanoi a lancé un appel auprès de ses membres. En seulement une semaine, il a réussi à collecter 300 millions de dongs, des milliers de masques, des gels désinfectants, des nouilles instantanées et du lait en poudre qui ont été distribués dans les hôpitaux et les zones de confinement des provinces de Vinh Phuc, Bac Giang et Bac Ninh.

Nguyên Phan Giang, chef dudit bureau, fait savoir: «En plus d’apporter notre  soutien au personnel médical affecté dans les zones épidémiques, nous avons distribué du riz et des médicaments aux membres en difficulté de la promotion 93-96. Nous avons également donné des smartphones et des ordinateurs portables à leurs enfants pour leur permettre de suivre les cours en ligne. Chaque membre de notre bureau a donné en fonction de ses ressources  financières. Ces dernières années, nos activités caritatives se sont multipliées».

Répondant à l’appel de la bonzesse Thich Dàm Hoài, gérant la pagode Phuc Long, dans la commune de Vinh Quynh, à Hanoi, les donateurs et les fidèles ont distribué gratuitement des repas aux patients démunis hospitalisés. Des équipements de protection  et des aliments déshydratés ont également été donnés aux zones de confinement de Vinh Phuc, Bac Giang et  Bac Ninh.

Selon la bonzesse Thich Dàm Hoài, "cette solidarité envers les personnes dans le besoin est une tradition solidement ancrée dans le cœur de tous les Vietnamien. Il suffit d’économiser un petit peu pour faire un don et aider les autres. Ces actions de bienveillance et de solidarité doivent être multipliées au sein de notre société".  Si la crise du coronavirus ravage le monde, elle a aussi réveillé  un puissant élan de solidarité et de  compassion à l’égard des personnes les plus durement touchées.

VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Quang Ninh se rouvre aux touristes La province de Quang Ninh, qui n’a enregistré aucun nouveau cas de transmission locale du COVID-19 depuis plus d'un mois a décidé de relancer son tourisme.