09/05/2020 22:56
Le 9 mai, les Philippines ont constaté 147 nouveaux cas de COVID-19 et 8 décès portant respectivement le nombre de cas dans ce pays d’Asie du Sud-Est à 10.610 et 704 décès. La situation en est de même dans certains autres pays d’Asie du Sud-Est comme Singapor, Thaïlande, Indonésie, Malaisie. 

Le ministère philippin de la Santé a affirmé que la tendance de la contamination se ralentit et les hôpitaux ne sont plus surchargés. Pourtant, les habitants doivent prendre des précautions quand l'assouplissement du verrouillage national est appliqué, a remarqué la vice-ministre philippine de la Santé, Maria Rosario Vergeire. Elle a appelé des gens à maintenir la distanciation sociale et à se laver régulièrement les mains.

Selon le porte-parole du président philippin, Harry Roque, probablement, des mesures d’assouplissement du verrouillage de certaines villes comme Manilles seront appliquées vers la mi-mai. L’Autorité de l'aviation civile des Philippines a informé qu’il autorisait des vols internationaux à venir à l’aéroport international de Ninoy Aquino à Manilles à partir du 11 mai à des jours déterminés.

Le gouvernement de ce pays compte réaliser 5.000 tests de COVID-19 par jour d’ici la fin de ce mois.

Le même jour, à Singapour, le ministère de la Santé a signalé 753 nouveaux cas, portant le total  à 22.640.

En Thaïlande, on dénombre  3.004 cas de COVID-19 jusqu’au 8 mai. Selon le Centre thaïlandais de la gestion de la situation du COVID-19 (CCSA- The Center for COVID-19 Situation Administration), le gouvernement thaïlandais multiplie des efforts pour détecter les cas et vise l’objectif de réaliser 400.000 tests par jour.

Le ministère de l’Intérieur a demandé à tous les gouverneurs des provinces dans l’ensemble du pays de créer des centres d’administration de COVID-19 à tous les échelons pour être prêts à faire face à l’éventuelle augmentation des cas, après l'assouplissement du verrouillage national, prévue le 17 mai.

Des signes positifs au Laos

En Indonésie, le 8 mai, le ministère indonésien des Transports a annoncé sa décision de reprendre les services aériens, mais à un niveau limité, après deux semaines d’interdiction des déplacements par voie aérienne et maritime.


Selon la porte-parole dudit ministère, Adita Irawati, ceux qui travaillent dans les domaines de la sécurité, de la défense et des services de santé, ou ceux qui ont des raisons de santé urgentes, seront autorisés à voyager par avion s'ils ont un certificat sanitaire confirmant qu'ils ne sont pas infectés par le SRAS-CoV-2.

La veille, Garuda Indonesia Airlines a repris ses vols domestiques, tandis que d'autres compagnies aériennes telles que Lion Air, Wings Air et Batik Air, prévoyaient de reprendre les vols intérieurs à partir du 10 mai. Le 8 mai, l'Indonésie a enregistré 13.112 cas de COVID-19.

En Malaisie, le même jour, il y avait 68 nouveaux cas, portant le nombre total à 6.535 dont 4.864 cas de guérison.

Au Laos, lors d’une conférence de presse tenue le 9 mai, le ministère de la Santé a informé qu’au 8 mai, le Laos a recensé 19 cas de coronavirus dont 14 guéris. Ainsi, durant 27 jours consécutifs, le Laos n'a signalé aucun nouveau cas.

Le ministère laotien des Affaires étrangères vient de promulguer le règlement No 1342 sur l’entrée et la sortie du Laos durant cette période épidémique. Ce texte précise qu’à cause des évolutions complexes de la pandémie au niveau mondial, le gouvernement lao continue de fermer toutes les portes-frontalières terrestre et aéroportuaire.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Quang Tri souhaite relancer le tourisme après la distanciation sociale Le tourisme maritime et insulaire de la province de Quang Tri commence doucement à se remettre sur pied à la suite de la longue période de distanciation sociale causée par la pandémie de COVID-19. Plusieurs sites touristiques rouvrent leurs portes afin d’accueillir les visiteurs.