20/03/2020 14:55
Le nombre de gens contaminés au coronavirus SARS-CoV-2 en Malaisie s’élève à 900 dont 110 nouveaux cas, a annoncé le ministre malaisien de la Santé dans une conférence de presse le 19 mars à Kuala Lumpur.


Des passagers portent des masques dans un bus à Jakarta, en Indonésie.
Photo : AFP/VNA/CVN

Parmi 110 nouveaux cas en Malaisie, 63 sont en lien avec des activités organisées du 27 février au 1er mars à la mosquée de Sri Petaling, à Kuala Lumpur. Ainsi, pour l’heure, le nombre total de personnes contaminées concernant cet événement à 576 cas.

Pour empêcher la propagande de la pandémie, depuis le 16 mars, le gouvernement malaisien a annoncé l'ordre de contrôle des mouvements (OCM) qui était entré en vigueur du 18 au 31 mars. L’OCM entraîne la fermeture de tous les écoles, instituts d’études, centres de formation professionnelle, tous les magasins et commerces non-essentiels et l’annulation des évènements bondés.

Les Malaisiens sont recommandé à rester chez eux pour limiter l’expansion de l’épidémie. Enfin, des touristes et des étrangers ne sont pas autorisés à entrer en Malaisie.

L'Indonésie, pour sa part, démarre le projet d’études de production de vaccin contre le COVID-19. Le vice-président de ce pays Ma’ruf Amin a annoncé le 19 mars que son gouvernement a démarré le projet d’études de production de vaccin contre le COVID-19. Vers le midi du même jour, l’Indonésie a signalé 52 nouveaux cas positifs au coronavirus portant le nombre des patients à ce pays à 309 personnes dont 25 décès. La capitale Jakarta est la région la plus touchée en occupant 68% du taux de mortalité dans le pays.

S’exprimant le 19 mars devant la presse, Achmad Yurianto, un responsable du ministère indonésien de la Santé, a informé la plupart des décès sont des personnes âgées de 45 à 65 ans, atteintes de maladies sous-jacentes. Pour l’heure, 15 cas contaminés ont été guéris en Indonésie.

Pour l’heure, le Laos n'a enregistré aucun cas de test positif pour le nouveau coronavirus SARS-CoV-2, selon le ministre lao des Affaires étrangères  Saleumsay Kommasith lors d'une conférence de presse tenue le 19 mars à Vientiane.

Le ministre a dit que tous les cas suspects de COVID-19 au Laos ont été testés et confirmés négatifs pour le virus. Il a annoncé que le Laos avait élevé le même jour l'alerte pour la pandémie de COVID-19 au plus haut niveau.

Selon le ministre Saleumsay Kommasith, les écoles de tous les niveaux au Laos seront fermées pendant un mois, tandis que la délivrance de visas pour les visiteurs internationaux sera suspendue pendant 30 jours à compter du 20 mars.

Le Laos a également suspendu l'exemption de visa pour les citoyens de tous les pays, à l'exception de ceux qui détiennent des passeports diplomatiques et officiels. Le Laos ferme également toutes les postes-frontières secondaires avec les pays voisins, et envisagera de fermer les portes des frontières internationales en cas de nécessité, a-t-il affirmé.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le carnaval de Ha Long aura lieu en septembre si le COVID-19 est sous contrôle Le carnaval de Ha Long et la Semaine du tourisme Ha Long - Quang Ninh 2020 seront organisés à l’occasion de la Fête nationale du Vietnam (2 septembre) si l’épidémie de COVID-19 est sous contrôle, a annoncé le Comité populaire de la province de Quang Ninh (Nord).