24/06/2020 18:43
L’achèvement et la signature rapide du Partenariat économique global régional (RCEP) sont très importants pour le processus de reprise économique dans la région, a déclaré mardi 23 juin un membre de l’équipe de négociation du Laos aux pourparlers du RCEP.
>>Le RCEP promet la création d’une gigantesque zone de libre-échange
>>Le RCEP devrait être signé cette année, selon la Thaïlande
>>Les pays du RCEP encouragent l'Inde à revenir à la table des négociations

La 10e réunion ministérielle sur le Partenariat économique global régional (RCEP) organisée par visioconférence le 23 juin.
Photo : VNA/CVN

En raison des niveaux différents de développement dans les pays participants au RCEP, les négociations ont rencontré de nombreuses difficultés, a déclaré à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) à Vientiane le chef adjoint du Département de la politique du commerce extérieur du ministère lao de l’Industrie et du Commerce, Santisouk Phounesavath

Cependant, la plupart d’entre eux ont été réglés et très peu restent en suspens après huit ans de négociations, a-t-il indiqué, ajoutant qu’il pensait personnellement que l’accord pourrait être signé à la fin de cette année.

Selon le responsable, la signature du RCEP sera un signe montrant que les pays parties à l’accord soutiennent le système commercial multilatéral, il est donc important d’accélérer le travail pour conclure et signer au plus vite l’accord.

Une fois signé, le RCEP deviendra le plus grand accord commercial du monde, créant ainsi des opportunités et des marchés pour le Laos, aidant le pays à participer plus profondément aux chaînes d’approvisionnement régionales, a-t-il déclaré.

Le RCEP est un accord de libre-échange dans la région Indo-Pacifique entre les dix États membres de l’ASEAN et ses cinq partenaires de libre-échange (Australie, Chine, Japon, Nouvelle-Zélande et République de Corée).

L’Inde a initialement participé aux pourparlers, mais elle s’est retirée en novembre 2019. Les 15 parties aux négociations représentent 30% de la population mondiale et un peu moins de 30% du PIB mondial.

Les négociations sur ce traité de libre-échange ont débuté en novembre 2012, portant sur les biens, les services, les investissements, la coopération économique et technique, la concurrence et les droits de propriété intellectuelle.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.