27/02/2019 21:46
La Société financière internationale (SFI) du groupe de la Banque mondiale (BM) a signé le 26 février un accord de coopération avec l’Université d’architecture de Hanoi et l’Université d’architecture de Hô Chi Minh-Ville afin d’améliorer la capacité de formation et de constituer un contingent d’architectes et d’ingénieurs en construction pour les bâtiments écologiques au Vietnam.
>>La qualité des universités vietnamiennes s’améliore
>>Une université vietnamienne parmi les 25 meilleures de l'Asie du Sud-Est
>>La formation universitaire s’oriente vers le modèle 4.0

Signature de l’accord de coopération, le 26 février à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Elle a également ouvert du 26 au 28 février un cours de formation à l’intention de conférenciers en design spécialisés dans les bâtiments écologiques.

En conséquence, les étudiants, les architectes et les ingénieurs en construction disposeront d’importantes compétences avant l’obtention du diplôme, l’apprentissage des critères applicables aux bâtiments écologiques ainsi que l’utilisation et la gestion des outils d’évaluation de la conception.

Dans le cadre de la coopération entre la SFI et le ministère de la Construction, les cours fourniront une expérience internationale en matière de réduction des coûts et d’utilisation efficace de l’énergie, ainsi que de construction de bâtiments écologiques, a déclaré le chef adjoint du département des sciences, des technologies et de l’environnement du ministère, Nguyên Công Thinh.

Face à la croissance démographique des villes et aux impacts du changement climatique, les bâtiments écologiques vont améliorer la capacité de résilience aux changements climatiques et répondre à la demande croissante d’infrastructures, ont déclaré des experts.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Bac Giang: un champ de fleurs de tournesols pour les fans de photos Situé dans le quartier de Da Mai, ville de Bac Giang, à 55 km de Hanoï, le champ de fleurs de tournesols attire des visiteurs venant des quatre coins du pays.