17/08/2020 18:55
Un colloque portant sur la sécurité des ressources d’eau au service de la production et de la vie quotidienne, la gestion de la sécurité des lacs et barrages, a eu lieu le 17 août à Hanoï.
>>Changement climatique : anticiper, s’adapter…
>>Le Vietnam appelle à coopérer sur l’eau du delta du Mékong
>>Des experts allemands étudient la gestion de l'eau du Mékong

Colloque sur la sécurité des ressources d’eau, le 17 août à Hanoï.
Photo : Van Diêp/VNA/CVN

Organisé par la Commission des sciences, des technologies et de l’environnement de l’Assemblée nationale, ce colloque était présidé par Phùng Quôc Hiên, vice-président de l’organe législatif vietnamien.

Dans son discours d’ouverture, Phan Xuân Dung, président de la Commission des sciences, des technologies et de l’environnement, a souligné que la sécurité des ressources d’eau était un problème mondial. Il a indiqué que l’Assemblée nationale vietnamienne avait adopté plusieurs lois en la matière, dont celles sur les ressources d’eau, l’irrigation, la prévention et la lutte contre les catastrophes naturelles. "À côté de ces textes juridiques, il faut trouver des mesures pour améliorer la gestion des secteurs économiques utilisant ces ressources pour un développement durable et élever l’adaptation de la production", a-t-il affirmé.

Le colloque avait ainsi pour objectif de clarifier la situation actuelle sur la sécurité des ressources d’eau au Vietnam et de donner des prévisions pour les 20 et 30 prochaines années, d’avancer ensuite des solutions.

Le Vietnam a construit près de 7.000 barrages et lacs-réservoirs pour favoriser la croissance économique et l’amélioration des conditions de vie des habitants. Cependant, plus de 1.000 barrages et lacs-réservoirs sont dégradés, ce qui pose une question de sécurité dans le contexte d’évolution complexe du climat. Il s’agit d’un défi pour les gestionnaires qui doivent rechercher des solutions afin d’assurer à la fois le développement socio-économique et la sécurité des habitants. "Devant cette situation, garantir la sécurité des ressources d’eau ainsi que des lacs et barrages est un problème urgent qui exige un changement dans la  gestion et l’utilisation de ces ressources", a souligné Phan Xuan Dung.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.