23/01/2016 20:57
La garantie de la sécurité des lignes de navigation maritime en Mer Orientale est une question importante pour les pays de la région comme du monde, a souligné le Docteur Takashi Hosoda de l'Université Charles en République tchèque.
>>Les Vietnamiens en France protestent contre les vols d’essai chinois en Mer Orientale
>>Le Vietnam réaffirme sa souveraineté sur les archipels de Truong Sa et de Hoàng Sa


Le Docteur Takashi Hosoda de l'Université Charles en République tchèque. Photo : VNA/CVN
Des voies maritimes stables sont une infrastructure importante pour la croissance économique, a-t-il indiqué, soulignant que la stabilité régionale a aussi une influence majeure sur la sécurité des activités de pêche.

Concernant les revendications territoriales de la Chine en Mer Orientale,
M. Takashi Hosoda a estimé que Pékin utilisait des documents obsolètes sans valeur juridique et se fondait sur des œuvres littéraires pour affirmer sa souveraineté. Il a insisté sur le fait que les revendications chinoises étaient irrationnelles et menaçaient le droit international comme les règles de proclamation d'une souveraineté territoriale.

Le Docteur a déclaré que la construction ou l'agrandissement d'îles artificielles et de bases militaires en Mer Orientale, ainsi que des vols d'essai vers un aérodrome illégalement construit  par la Chine, avaient aggravé la tension dans la région.

Il a suggéré que les puissances mondiales comme les États-Unis, l'Australie et l'Inde devaient renforcer leur coopération navale avec les pays de capacités limitées de la région pour assurer la sécurité dans cette zone maritime. Selon ce docteur, le Japon peut aider les pays de la région à élever leurs capacités d'application de la loi en mer par la fourniture des navires de patrouille ou la formation de personnel.

Par ailleurs, les parties concernées devraient régler les différends en Mer Orientale par des moyens pacifiques, non seulement dans le cadre des mécanismes bilatéraux, mais de ceux multilatéraux, notamment l'ASEAN et les Nations-Unies.
 

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.