27/04/2021 17:34
L’Autorité de l’aviation civile du Vietnam (AACV) a demandé aux unités du secteur aérien d’appliquer les mesures de contrôle de sécurité du niveau un à tous les aéroports du pays, en vue d’assurer en toute sécurité la circulation des habitants pendant les vacances du 30 avril et du 1er mai.

>>L’aéroport de Nôi Bài devrait bientôt desservir un nombre record de passagers
>>Quang Ninh : réouverture de l’aéroport international de Vân Dôn
>>Construction d’une route pour faciliter la circulation autour de l'aéroport de Tân Son Nhât
 

Des mesures sanitaires sont renforcées à l'aéroport international de Nôi Bài.
Photo : Huy Hùng/VNA /CVN


Selon les règles en vigueur, le niveau un est appliqué dans les cas où se déroulent dans le pays des événements socio-politiques importants, ou le pays fait face à une situation de sécurité politique et d'ordre social compliquée.

Le niveau 2 est appliqué en cas de doutes de complots ou d’attaques contre des activités d’aviation civile, dont le lieu, temps précis et objectif  n’ont pas encore été déterminés et ou lorsque la sécurité politique et l’ordre social sont menacés.

Le dernier niveau est déclenché lorsque des informations précises sur un complot visant à prendre place illégalement dans des opérations d’aviation civile et dont le lieu, temps et objectif ont été déterminés au préalable, et ou lorsque la sécurité politique et l’ordre social sont menacés.

L'AACV demande aux aéroports, aux fournisseurs de services aériens, aux compagnies aériennes dans le pays de renforcer l’application des mesures de contrôle de sécurité, leur personnel, les outils de soutien ; de définir des plans capables de répondre aux situations qui pourraient se produire.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.