29/07/2019 16:52
2019 est une année difficile pour le secteur du riz de Thaïlande en raison de la sécheresse prolongée dans le Nord-Est et du niveau élevé du baht. La nouvelle a été communiquée par Chookiat Ophaswongse, président d’honneur de l’Association de l’exportation du riz de la Thaïlande.
>>Thaïlande: des pluies artificielles pour lutter contre la sécheresse
>>La Thaïlande cherche à promouvoir ses exportations
>>Le gouvernement thaïlandais s’efforce de stabiliser les prix du riz

Un champ de riz en Thaïlande. Photo: VNA/CVN

Si cette situation se prolonge jusqu'en août, les exportations de riz de Thaïlande cette année pourraient être ramenées à 8,5 millions de tonnes, le volume le plus faible de ces sept dernières années, a-t-il déclaré. Chookiat Ophaswongse a estimé que l’augmentation de la valeur du baht actuelle au niveau moyen de 30,8 baths par dollar par rapport à celle de 32 baths par dollar au début de l’année a entraîné une diminution des recettes totales des exportations de riz de la Thaïlande, d’environ 20 milliards de baths (soit 647 millions de dollars).

En l'absence de pluie d'ici août, le pire scénario est grave: la production de riz et de paddy Hom Mali dans le Nord-Est a été réduite à 4-4,5 millions de tonnes par rapport à une production normale de 8,5-9 millions de tonnes, soit une baisse d’environ 40% - 50 %, a-t-il déclaré. L'offre de riz thaïlandais Hom Mali devrait chuter de quelque 4 millions de tonnes à environ 2 millions de tonnes, ce qui signifie que les Thaïlandais ne disposent pas de riz de qualité supérieure pour l'exportation, a-t-il ajouté.

Les longues périodes de sécheresse pourraient faire augmenter les prix du paddy Hom Mali de 16.000 baths par tonne à 25.000 baths par tonne, tandis que le prix sur le marché intérieur du riz  Hom Mali pourrait passer de 25.000 baths par tonne à 36.000 baths par tonne. Le président de l'Association des exportateurs de riz de Thaïlande (TREA), Charoen Laothamatas, a déclaré que les exportations de riz de la Thaïlande avaient atteint le taux le plus bas en juin, à seulement 578.000 tonnes, soit un niveau bien inférieur à la moyenne de 720.000 tonnes des premiers mois de cette année.

Cette baisse a entraîné une chute de 19,6% des exportations nationales totales de riz au premier semestre par rapport à la même période de l’année dernière, à seulement 4,36 millions de tonnes. La Thaïlande s'attend à gagner environ 4,7 milliards dollars des exportations de riz en 2019, en baisse de 17% par rapport à l'année dernière.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.