17/09/2020 21:32
La saison sèche de cette année a causé des pertes d’environ 1.000 milliards de dôngs (43,4 millions USD) dans la province de Trà Vinh, a déclaré le directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural, Pham Minh Truyên, lors d’une conférence mercredi 15 septembre.
>>Tiên Giang fait revivre les vergers de durian touchés par l'intrusion d'eau salée
>>Cà Mau dépensera 827 millions d'USD dans la résilience climatique

Trà Vinh, la localité la plus touchée par la montée du niveau de la mer et la salinisation au Vietnam.
Photo : VNA/CVN

Plus de 25,80 hectares de rizières ont été endommagés, entraînant des pertes de 919 milliards de dôngs. Des dizaines d'hectares d'autres cultures et plus de 271 ha d'arbres fruitières ont vu plus de 30% de leurs superficies cultivées endommagées.

En outre, la sécheresse et l'intrusion d'eau salée ont également entraîné une pénurie d'eau pour l'usage quotidien, affectant des milliers de ménages dans les zones rurales.

Auparavant, la province de Trà Vinh a dragué 455 ouvrages d'irrigation d'une longueur totale de plus de 335 km et pompé de l'eau pour protéger plus de 5.700 ha de rizières hiver-printemps.

Elle a également levé environ 29 milliards de dôngs pour étendre le système de conduites d'eau pour les ménages pauvres et a décidé d'aider plus de 28.000 familles à restaurer la production agricole pour un coût total de plus de 40 milliards de dongs, dont plus de 19 milliards de dôngs ont été décaissés.

La province a suggéré à l'État d'allouer des fonds pour construire des réservoirs d'eau et des stations de pompage pour soutenir plus de 32.500 ménages. 

CPV/VNA/CVN


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.