20/01/2022 11:32
L’avenir de l’énergie, de l’intelligence artificielle et de la santé mondiale était au centre du symposium "La science pour la vie" qui s’est tenu le 19 janvier à Hanoï. Cet événement s’inscrivait dans le cadre de la Semaine de remise du Prix VinFuture organisée du 18 au 21 janvier.
>>VinFuture, "un prix porteur d'espoir
>>Kyrielle d’activités à la semaine scientifique VinFuture
>>VinFuture honore la science qui apporte de nouvelles valeurs à l'humanité

Le symposium "La science pour la vie" tenu le 19 janvier à Hanoï.

S’exprimant lors du symposium, le vice-ministre des Sciences et de la Technologie Bùi Thê Duy a déclaré que l’énergie, l’intelligence artificielle (IA) et la santé de la population sont trois domaines pour lesquels le Vietnam a un intérêt tout particulier. Le développement des connaissances dans ces domaines aidera à surmonter les défis auxquels le Vietnam et le monde sont confrontés.

Bùi Thê Duy a également exprimé son souhait que le Fonds VinFuture devienne une passerelle reliant les scientifiques de renommée internationale et le Vietnam. "Les activités du Fonds VinFuture et de Vingroup contribueront à amener de nouveaux investissements dans la science et la technologie, non seulement de la part du gouvernement mais aussi de plus en plus du secteur privé", a-t-il estimé.

Le Pr. Gérard Albert Mourou, lauréat du prix Nobel de physique 2018, a salué les efforts que de nombreux pays font dans la recherche de sources d’énergie propres et renouvelables. Il a mentionné qu’en ce qui concerne l’énergie nucléaire, le thorium métallique radioactif s’avère efficace pour remplacer l’uranium, qui s’épuise actuellement.

Le Pr. Sir Richard Henry Friend de l’Université de Cambridge a commenté la réduction impressionnante des coûts de l’énergie solaire, par rapport aux énergies traditionnellement les moins chères comme l’énergie au charbon, l’énergie nucléaire et l’énergie éolienne.

Discutant de la clé du développement de l’énergie propre, la Pr. Nguyên Thuc Quyên de l’Université de Californie a déclaré que chaque État devrait prendre en compte de nombreux facteurs, tels que la situation géographique, les sources d’énergie diversifiées, les coûts de production, le processus transparent, les investissements favorables, le partenariat public-privé et le mode de vie et les comportements de la population.

Le Pr. Sir Richard Henry Friend de l’Université de Cambridge partage ses idées sur l'avenir de l'énergie, le 19 janvier à Hanoï.

Un événement unique

Parlant de l’avenir de l’IA, le Dr. Bùi Hai Hung de VinAI Research (relevant de Vingroup) a déclaré qu’au cours de ces dix dernières années, l’IA a été progressivement mise en œuvre dans divers domaines de la vie.

La Pr. Jennifer Tour Chayes de l’Université de Berkeley a souligné que sans IA, il est difficile pour la médecine moderne de diagnostiquer les maladies. Dans certains cas, cette technologie surpasse même les experts médicaux en détection de maladies et en aide multicanal à la prise de décision.

Concernant l’avenir de la santé mondiale, le Dr Katalin Kariko de BioNTech SE et de la faculté de médecine de l’Université de Pennsylvanie - inventeur de la technologie du vaccin à ARNm - a déclaré que l’ARNm peut être utilisé dans de nombreux types de vaccins efficaces pour différentes variantes de virus.

Le symposium "La science pour la vie" est le premier événement de cet envergure organisé au Vietnam, avec la participation d’éminents scientifiques et conférenciers qui ont joué un rôle important dans la lutte de l’humanité contre le COVID-19 à l’échelle mondiale : Katalin Kariko, Drew Weissmen et Pieter R Cullis - les scientifiques à l’origine de la technologie de l’ARNm pour les vaccins COVID-19 ; les Docteurs Quarraisha Abdool Karim et Salim Abdool Karim - épidémiologistes ayant des contributions exceptionnelles à la lutte contre le VIH et d’autres maladies contagieuses.

Les réalisations scientifiques des invités 

Le Pr. Sir Kostya S. Novoselov, le plus jeune lauréat du prix Nobel de physique au monde, a créé le graphène connu comme un super matériau, qui devrait devenir un matériau courant à l’avenir.

Le Pr. Gérard Albert Mourou, lauréat du prix Nobel de physique 2018, est considéré comme le "père" de la technologie d’amplification par laser à impulsions ultra-courtes - une technique utilisée dans les chirurgies oculaires pour des millions de personnes chaque année.

Le Pr. Sir Richard Henry Friend est reconnu dans le monde entier car ses recherches ont jeté les bases de la naissance des écrans OLED - une partie courante des appareils électroniques tels que les téléviseurs et les smartphones aujourd’hui.

Le Dr. Padmanabhan Anandan est l’ancien fondateur et PDG de Microsoft Research India, vice-président d’Adobe Research, avec une expertise en vision par ordinateur, analyse de mouvement visuel, surveillance vidéo et modélisation de scène 3D.

La Dr. Jennifer Tour Chayes est directrice générale de trois centres de recherche Microsoft à Cambridge, New York et Montréal.

Le directeur de la technologie de Microsoft Corporation, Xuedong David Huang, détient actuellement 170 brevets et joue un rôle important dans la recherche sur les robots capables de voir, d’entendre, de comprendre et de soutenir au mieux la vie humaine.

Le Dr. Bùi Hai Hung occupait des postes importants chez Google DeepMind et Adobe Research, AI Center et SRI International.
 
Texte et photos : Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
"Roi des sandales en caoutchouc" : de la légende à la marque

Hanoï lance 28 circuits touristiques au service des participants aux SEA Games 31 Des agences de voyages de Hanoï : Hanoitourist, Vietfoot Travel 5 tour, LUX Travel, VI Travel, Vietravel ont lancé 28 circuits touristiques pour les délégations sportives et les invités participant aux 31es Jeux d'Asie du Sud-Est (SEA Games 31).