04/02/2018 13:18
La sarriette des montagnes a pour nom botanique Satureja montana et nom vietnamien Cây húng huong. C’est une plante aromatique vivace, à feuilles lancéolées et à fleurs blanches et roses regroupées.
>>Le topinambour
>>La levure de bière
>>La cannelle

La sarriette des montagnes.
Photo : Archives/CVN

Originaire d’Europe du Sud, la sarriette des montagnes est une espèce assez répandue, surtout dans les régions chaudes, largement cultivée dans les jardins d’aromates, sur des sols bien drainés et ensoleillés. Elle est souvent cultivée comme plante d’agrément.

Parties utilisées : huile essentielle, fleurs (qui sont récoltées en été).

Constituants connus : environ 1,6% d’huile essentielle, riche soit en carvarol, soit en thymol.

Effets et usages médicinaux :

- Très employée en cuisine, la sarriette possède des vertus médicinales. Elle combat les flatulences, stimule la digestion, diminue les gaz intestinaux et traite les coliques.

- En usage interne contre la fatigue intellectuelle, et physique pour calmer les spasmes musculaires.

- Elle a un effet "réchauffant" et on la préconise en cas d’infections des voies respiratoires (bronchite).

- L’huile essentielle est un bactéricide puissant qui permet de traiter des infections dermatologiques (candidoses) ou les mycoses.

- En usage externe contre les douleurs rhumatismales.

Préparations et usages :

- Infusion : deux cuillerées à soupe pour un demi-litre d’eau et laisser tirer (usage interne et externe).

- Teinture : 20 gouttes par jour, trois ou quatre fois par jour.

- L’huile est utilisée pour les frictions (rhumatismes).

- Tisane immunostimulante : cette tisane préventive est capable d’augmenter la résistance aux agressions extérieures, d’origine infectieuse ou épidémique en favorisant ainsi une adaptation physiologique générale. La tisane se prépare en versant une tasse d’eau bouillante sur une cuillerée de ce mélange (racine d’échinacée 30 g, racine d’éleuthérocoque 30 g, graines de fenugrec 20 g, sommités de sarriette 20 g) et en laissant infuser le tout pendant 15 minutes avant de filtrer.

Pour être efficace, le traitement doit se prolonger dans le temps, à raison de deux tasses par jour, matin et soir.

Attention : ne pas utiliser sans surveillance médicale. À éviter durant la grossesse.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
La brunelle commune [12/08/2018 10:02]
Le balsamier [03/08/2018 11:30]
Le chanvre indien [28/07/2018 14:30]
Le capillaire de Montpellier [22/07/2018 14:31]
Le cyprès [14/07/2018 14:15]
L’éponge végétale [08/07/2018 12:46]
Le coca [30/06/2018 14:15]
Le ratanhia du Pérou [24/06/2018 14:01]
Le myrte [17/06/2018 14:45]
Le panicaut maritime [10/06/2018 14:00]
La pariétaire [03/06/2018 14:30]
L’orme rouge [27/05/2018 14:00]
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Développement du tourisme communautaire au Vietnam Au cours de ces dernières années, le tourisme communautaire s’est bien développé dans plusieurs localités, dont les provinces de Hoà Binh, Lào Cai (Nord), et Quang Nam (Centre).