20/05/2018 09:11
Originaire des forêts tropicales humides et des régions tempérées d’Asie et d’Australie, la salsepareille (nom botanique : Smilax glabra et nom vietnamien: cây thô phuc linh, cây khúc khac) est une plante sarmenteuse grimpante, à grandes feuilles ovales persistantes et à petites fleurs verdâtres.
>>Le peuplier de Galaad
>>L’ortie
>>La piloselle

La salsepareille.
Photo: Archives/CVN

Partie utilisée: racine. On récolte la racine toute l’année.

Constituants connus: 1% à 3% de saponines stéroïdiques, phytostérols, environ 50% d’amidon, résine, acide sarsapique et sels minéraux.

Effets et usages médicinaux:

- Anti-inflammatoire et purifiante, la salsepareille permet de traiter les affections cutanées telles que l’eczéma, le psoriasis, les démangeaisons courantes et contribue au traitement des rhumatismes, de l’arthrose et de la goutte.

- Chez la femme, la salsepareille stimule la production de progestérone et traite le syndrome prémenstruel ainsi que les troubles liés à la ménopause, comme l’asthénie et la dépression.

- Certaines saponines stéroïdiques s’avèrent fixer les toxines intestinales, réduisant ainsi leur absorption par le sang. C’est sans doute la raison de l’efficacité de la salsepareille dans les affections auto-immunes comme le psoriasis, l’arthrite et la rectocolite hémorragique.

- Au Vietnam, la racine est utilisée comme antiphlogistique, antiallergique, diurétique, diaphorétique et dépurative. Elle est employée dans le soin de l’impétigo, la furonculose, le phlegmon, le psoriasis, la dyshidrose, la tuberculose ganglionnaire, la syphilis, le rhumatisme et l’ostéalgie. Dans ces cas de figure, 15 - 30 g sont ainsi prescrits par jour en décoction, extrait liquide, poudre ou pilules.

Préparation: tisane aux 4 racines

Pour réaliser une décoction permettant de démultiplier les vertus dépuratives de la plante, faire bouillir pendant 15 minutes une cuillerée du mélange racine de bardane (40 g), racine de chiendent (30 g), racine de pissenlit (20 g), racine de salsepareille (10 g) puis filtrer la boisson obtenue.

Consommer deux tasses de ce liquide par jour, une le matin et l’autre le soir, pendant plusieurs mois.
 
Dr Doàn Van Tân/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le streptocaulon [11/11/2018 14:18]
Le stémona [03/11/2018 14:30]
La sauge rouge [27/10/2018 05:18]
La crinole asiatique [21/10/2018 10:49]
La larme de Job [14/10/2018 14:00]
Le sabal [07/10/2018 14:00]
Le badamier [30/09/2018 10:15]
Le pygeum [16/09/2018 10:10]
Le lycopode [08/09/2018 14:15]
La luzerne [03/09/2018 09:49]
La pulmonaire [25/08/2018 14:15]
Le ginseng [19/08/2018 13:00]
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.