04/10/2018 17:32

>>Le pétrole orienté à la hausse en Asie
>>Le pétrole lesté par le rebond du dollar
>>L'OPEP prévoit une hausse de la production du pétrole de schiste

La Russie maintiendra le dialogue avec les autres pays producteurs de pétrole pour garantir la stabilité du marché et stimuler le développement durable du secteur, a déclaré mercredi 3 octobre le président russe Vladimir Poutine. "Notre position était et est très responsable", a assuré M. Poutine lors d'une session plénière du Forum de la Semaine russe de l'énergie. Il a rappelé qu'en 2016, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs de pétrole, comme la Russie, avaient accepté de réduire la production d'1,8 million de barils par jour (bpj), dont 300 000 bpj russes. Après une augmentation des prix liée à cette baisse, les parties à l'accord ont décidé en juin 2018 d'accroître la production d'1 million de bpj. D'après M. Poutine, grâce à cet accord, le marché a rétabli l'équilibre entre l'offre et la demande, mais les prix continuent d'augmenter à cause de "problèmes géopolitiques", dont l'actuelle administration américaine est en grande partie responsable. Parmi ces problèmes, pour le président russe, il y a les nouvelles sanctions américaines contre l'Iran et une baisse de la production en Afrique du Nord et au Venezuela. S'exprimant au sujet des plaintes du président américain Donald Trump qui estime que les prix du pétrole sont trop élevés, M. Poutine a déclaré: "Je lui dirai que s'il veut trouver le coupable de la hausse des prix, Donald, vous devez regarder dans le miroir".


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam