04/03/2019 09:16
La Russie est prête à des consultations sur la crise au Venezuela avec les États-Unis conformément aux principes de la Charte de l'ONU, a déclaré samedi 2 mars le ministère russe des Affaires étrangères.
>>Le Venezuela assure son ordre intérieur et sa sécurité frontalière
>>Moscou est "catégoriquement" contre un changement de régime au Venezuela

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.
Photo: AFP/VNA/CVN

Selon un communiqué du ministère, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a discuté de la situation au Venezuela avec le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, lors d'une conversation téléphonique.

"Suite à la proposition de Washington d'organiser des consultations bilatérales sur les questions vénézuéliennes, il s'avère que nous sommes prêts à y participer, mais il est nécessaire de respecter précisément les principes de la Charte de l'ONU, car seuls les Vénézuéliens ont le droit de décider de leur avenir", peut-on lire dans le communiqué.

Jeudi 28 février, le Conseil de sécurité de l'ONU n'est parvenu à adopter aucun des deux projets de résolution concurrents sur le Venezuela, l'un proposé par les États-Unis et l'autre par la Russie.

Lavrov a condamné les menaces proférées par Washington à l'encontre du dirigeant vénézuélien légitime, qui constituent une "ingérence éhontée" dans les affaires intérieures du Venezuela et une "violation flagrante" du droit international.

Inciter à la violence et à la destruction et exercer une influence extérieure en invoquant le prétexte hypocrite d'acheminer une aide humanitaire n'a rien à voir avec le processus démocratique, a-t-il dit.

Les deux parties sont convenues de continuer à rester en contact sur les questions internationales telles que la Syrie, l'Afghanistan et la péninsule coréenne, conclut le communiqué.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Fête du temple Dô à Bac Ninh La fête du temple Dô a été inaugurée vendredi 19 avril à Dinh Bang, une commune rattachée à la province de Bac Ninh (Nord). Des dizaines de milliers de visiteurs et des délégations de descendants des Ly doivent y participer durant trois jours.