17/10/2019 18:13
La Russie est prête à aider à l'établissement d'une coopération pratique entre Damas et Ankara sur la base de l'accord d'Adana de 1998, a déclaré mercredi 16 octobre le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Les forces armées des deux pays devraient déterminer les paramètres spécifiques d'une telle coopération, en pratique et sur le terrain", a dit M. Lavrov lors une réunion internationale sur les affaires de sécurité à Sotchi.

"Nous sommes prêts à contribuer à un tel dialogue", a-t-il affirmé, selon des images vidéo fournies par le ministère russe des Affaires étrangères.

En 1998, la Turquie et la Syrie ont signé un accord dans la ville turque d'Adana (Sud), selon lequel la Syrie cessait de soutenir le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) considéré par Ankara comme un groupe terroriste, et a expulsé son chef Abdullah Ocalan, ce qui a ouvert la voie à sa capture par la Turquie l'année suivante.

Le 9 octobre, la Turquie a lancé une offensive militaire baptisée Opération "Source de paix" dans l'est de l'Euphrate au nord de la Syrie afin de "sécuriser ses frontières en éliminant les éléments terroristes et garantir le retour en toute sécurité des réfugiés syriens ainsi que l'intégrité territoriale de la Syrie".

Ankara veut débarrasser cette zone des Unités de protection du peuple (YPG), qui sont considérées par lui comme la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) interdit en Turquie et qualifié d'organisation terroriste par les États-Unis et l'Union européenne.

M. Lavrov a déclaré que la Russie avait toujours reconnu les intérêts légitimes de la Turquie à assurer la sécurité de ses frontières. Moscou est favorable à ce que la situation actuelle soit résolue par le dialogue entre le gouvernement syrien et les organisations kurdes, a-t-il indiqué, ajoutant qu'un tel dialogue a commencé et est en train de donner des résultats concrets.

L'Administration autonome kurde du Nord et de l'Est de la Syrie avait déclaré dimanche 13 octobre être parvenue à un accord avec Damas sur le déploiement de troupes syriennes le long de la frontière syro-turque afin d'aider les Forces démocratiques syriennes dirigées par les Kurdes à affronter l'offensive turque et à reprendre les zones perdues depuis le début de celle-ci.

M. Lavrov a par ailleurs révélé que les présidents russe Vladimir Poutine et turc Recep Tayyip Erdogan envisageaient de se rencontrer plus tard ce mois-ci.
 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.