20/11/2017 09:07
Les ministres des Affaires étrangères russe, iranien et turc se sont rencontrés dimanche 19 novembre dans la ville turque d'Antalya pour discuter de la préparation d'une conférence de dialogue national syrien, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.
>>Syrie : l'entente USA-Russie déjà en difficulté avant de nouveaux pourparlers

Les troupes irakiennes ont lancé à l'aube les opérations pour libérer la localité de Rawa. Photo : AFP/VNA/CVN

L'organisation d'un "dialogue intra-syrien inclusif" vise à rétablir la confiance entre les diverses factions du pays, et à leur permettre de trouver un compromis dans l'intérêt d'une Syrie forte et unie, souligne le communiqué. Cette conférence doit se tenir à Sotchi, une ville balnéaire russe au bord de la mer Noire.

La date du congrès et l'identité exacte des participants n'ont cependant pas encore été clairement définies. Au cours de la réunion préparatoire, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le ministre iranien des Affaires étrangères Mohamed Javad Zarif et le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu ont noté "une baisse du niveau de violence en Syrie, permettant aux parties syriennes de passer d'une confrontation armée à une solution politique".

Selon le communiqué russe, les trois ministres ont convenu que les négociations d'Astana sur une résolution de la crise syrienne devaient se poursuivre. Organisées en parallèle du processus de paix soutenu par l'ONU à Genève, ces négociations parrainées par la Russie, l'Iran et la Turquie ont conduit à la création de quatre zones de désescalade en Syrie.

La rencontre des trois hauts diplomates a permis de poser les bases du sommet qui va réunir les présidents russe, iranien et turc le 22 novembre à Sotchi. Cette rencontre fait suite aux précédents efforts ayant mené à la création d'un cessez-le-feu en Syrie par le biais des pourparlers d'Astana.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Le delta du Mékong laboure le sillon de l’agrotourisme Depuis quelques années, de nouvelles formes de tourisme qui mettent un accent particulier sur le vécu authentique de la nature et de la culture s’implantent à leur rythme dans le delta du Mékong, grenier de riz du Vietnam. Les offres se sont multipliées autour du thème de l’agriculture mais cette dynamique est loin d’atteindre sa maturité.