30/03/2018 11:38
La Russie va expulser 60 diplomates américains et fermer le consulat des États-Unis à Saint-Pétersbourg, en guises de représailles symétriques aux mesures prises par Washington contre Moscou suite à l'empoisonnement d'un ex-espion russe, a déclaré jeudi 29 mars le ministère russe des Affaires étrangères.
>>Affaire Skripal : le Luxembourg rappelle son ambassadeur en Russie
>>La Belgique expluse un diplomate russe
>>La Russie proteste contre l’expulsion de ses diplomates et menace de représailles

Des policiers montent la garde devant le consulat américain à Saint-Pétersbourg, le 29 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

Dans un communiqué de presse, le ministère a annoncé que 58 employés de l'ambassade américaine à Moscou et deux employés du consulat général américain à Ekaterinbourg avaient été déclarés "persona non grata" pour cause "d'activités incompatibles avec leur statut diplomatique". Les 60 diplomates ont jusqu'au 5 avril pour quitter la Russie, a-t-il précisé.

L'accréditation du consulat général des États-Unis à Saint-Pétersbourg a également été suspendue, a ajouté le ministère, soulignant que les représentants américains devaient quitter le consulat d'ici samedi 31 mars. Si Washington continue à agir de manière hostile envers les missions diplomatiques et consulaires russes aux États-Unis, Moscou prendra à son tour des mesures supplémentaires contre le personnel et les locaux de l'ambassade et des consulats américains en Russie, a précisé le ministère.

Un peu plus tôt dans la journée, l'ambassadeur américain en Russie, Jon Huntsman, a été convoqué au ministère russe des Affaires étrangères, qui lui a remis une protestation officielle contre la récente expulsion de 60 diplomates russes et la fermeture du consulat général russe à Seattle par les États-Unis. Selon le communiqué de presse, il a été demandé à M. Huntsman d'expliquer ses récents propos sur une possible saisie des avoirs de l'État russe aux États-Unis.

"La partie américaine a été avertie que la mise à exécution d'une telle menace conduirait à une sérieuse dégradation de nos relations, avec de graves conséquences pour la stabilité mondiale", a-t-il affirmé. Le ministère russe des Affaires étrangères a appelé les autorités américaines à reconsidérer leur position et à cesser de prendre des mesures "irréfléchies" nuisant aux relations bilatérales.

Les tensions entre la Russie et les pays occidentaux ont connu une rapide escalade après que l'ancien agent du renseignement russe Sergueï Skripal et sa fille Youlia ont été retrouvés inconscients le 4 mars sur un banc, dans un centre commercial de Salisbury, au Royaume-Uni.

Le Royaume-Uni, les États-Unis et plusieurs de leurs alliés accusent Moscou d'avoir utilisé une arme chimique contre M. Skripal, et ont décidé de manière concertée d'expulser un grand nombre de diplomates russes au début de la semaine. La Russie a démenti ces allégations, et a demandé des preuves solides.

Xinhua/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

La baie de Ha Long et Mù Cang Chai parmi les plus beaux endroits du monde Le magazine américain Esquire vient de publier un classement des plus beaux endroits du monde, dont la baie de Ha Long et Mù Cang Chai au Vietnam.