20/04/2021 21:23
La Russie a annoncé lundi 19 avril l'ouverture d'une enquête contre Google et sa plateforme de vidéos YouTube pour "abus de position dominante", dernier exemple du bras de fer entre les autorités russes et les géants du numérique.
>>Facebook fait une incursion sur les plates-bandes musicales de YouTube
>>Google remporte la bataille du copyright contre Oracle
>>Google signe des accords de licence visant à rémunérer la presse italienne

Ces dernières semaines, Moscou a multiplié les sanctions à l'égard des américains Twitter, Facebook et YouTube, mais aussi envers le chinois TikTok, dénonçant leur toute-puissance et critiquant leur choix de publier (ou pas) certains contenus, notamment politiques.

Dans ce contexte, l'Agence fédérale anti-monopole (FAS) a dit avoir ouvert cette nouvelle enquête contre Google car "les règles de création, de suspension et de blocage de comptes YouTube et des requêtes des utilisateurs sont opaques, non-objectives et imprévisibles".

"Cela conduit à des blocages soudains et à la suppression de comptes d'utilisateurs sans avertissement, ni fondement à de telles actions", a poursuivi le régulateur russe dans un communiqué, ajoutant que ces mesures peuvent "nuire aux intérêts des utilisateurs et limiter la concurrence".

Cette enquête fait suite au signalement d'une organisation russe méconnue, le Centre régional des technologies internet (Rotsit), qui se présente comme un groupe défendant "les intérêts des internautes" russes.

"Le fait que la publication et la diffusion de contenus vidéo en Russie puissent être régulées par la législation d'autres pays n'est pas correct", avait dénoncé l'organisation en décembre, en annonçant ce signalement.

Selon cet organisme, les actuelles conditions d'utilisation de Google permettent de "restreindre arbitrairement n'importe quel compte" et les motifs de blocage ou de suspension sont "soumis à l'appréciation quasi illimitée de YouTube".
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.