23/09/2020 16:56
Le président russe Vladimir Poutine a appelé mardi 22 septembre à supprimer toutes les barrières qui font encore obstacle à la coopération internationale dans le domaine médical.
>>Il faut renouveler l'engagement collectif en faveur du multilatéralisme
>>Les pays riches fautent à ne pas soutenir un vaccin

Le président russe Vladimir Poutine au cours du débat général de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations unies, tenu le 22 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"En matière de santé, tout comme en économie, nous devons maintenant supprimer autant que possible tous les obstacles qui s'opposent aux relations de partenariat", a indiqué le président russe Vladimir Poutine au cours du débat général de la 75e session de l'Assemblée générale des Nations unies.

La Russie contribue activement aux efforts mondiaux et régionaux de lutte contre le COVID-19, en portant assistance à la plupart des États touchés à la fois de manière bilatérale et dans des formats multilatéraux, a affirmé le président russe, selon une transcription de son discours publiée par le Kremlin.

"Ce faisant, nous prenons avant tout en compte le rôle central de coordination de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui fait partie du système des Nations Unies. Nous pensons qu'il est essentiel de renforcer qualitativement les capacités de l'OMS", a déclaré M. Poutine.

"Ce travail a déjà commencé, et la Russie est vraiment motivée pour y participer", a-t-il ajouté. M. Poutine a rappelé que pendant la pandémie, des médecins, des volontaires et des citoyens de différents pays avaient montré l'exemple en matière d'entraide et de soutien, et que ce genre de solidarité transcendait toutes les frontières.

De nombreux pays se sont également entraidés de manière ouverte et désintéressée, a-t-il déclaré. "Dans certains cas, il y a cependant eu un déficit manifeste d'humanité, et dans une certaine mesure de gentillesse, dans les relations entre États", a-t-il ajouté.

"Nous pensons que le prestige de l'ONU permettra de renforcer et d'améliorer le rôle joué par le domaine humain ou humanitaire dans les relations bilatérales et multilatérales, notamment sous forme d'échanges humains et entre jeunes, de relations culturelles, de programmes éducatifs et sociaux, et de coopération en matière de sport, de science, de technologie, d'environnement et de protection de la santé", a souligné M. Poutine.

Le président russe a réaffirmé que la Russie était totalement ouverte à des relations de partenariat avec d'autres pays, et était tout à fait disposée à coopérer. "Dans ce contexte, nous proposons d'organiser prochainement une conférence en ligne de haut niveau pour les pays intéressés par une coopération dans le développement d'un vaccin contre le coronavirus", a-t-il déclaré.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.