31/03/2018 16:38
Le ministère russe des Affaires étrangères a informé vendredi 30 mars les ambassadeurs de 23 pays de sa décision d'expulser les employés de leurs missions diplomatiques en Russie par mesure de rétorsion contre les mesures hostiles prises récemment par ces pays à l'égard de Moscou.
>>La Russie expulse 60 diplomates américains et ferme le consulat des États-Unis à Saint-Pétersbourg
>>Skripal : Washington et les Occidentaux expulsent plus de 110 diplomates russes
>>Ex-espion empoisonné : le Royaume-Uni expulse 23 diplomates russes

Le ministère russe des Affaires étrangères à Moscou, le 29 mars 2018.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les ambassadeurs ont reçu des notes de protestation et des avis indiquant qu'un nombre correspondant de diplomates de leur pays travaillant en Russie avaient été déclarés "persona non grata" en réponse à l'expulsion injustifiée de personnels diplomatiques russes sur la base des accusations sans preuve de la Grande-Bretagne contre la Russie dans la prétendue affaire Skripal, a indiqué le ministère russe dans un communiqué.

Plus tôt ce mois-ci, plus d'une vingtaine de pays ont annoncé l'expulsion de près de 150 diplomates russes au total suite à l'empoisonnement de l'ex-agent double russe Sergueï Skripal et de sa fille dans la ville britannique de Salisbury le 4 mars.

Selon ce communiqué, les pays concernés par cette décision russe comprennent l'Albanie, l'Allemagne, l'Australie, le Canada, la Croatie, le Danemark, l'Espagne, l'Estonie, la Finlande, la France, l'Irlande, l'Italie, la Lettonie, la Lituanie, la Macédoine, la Moldavie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Suède et l'Ukraine.

Considérant le fait que la Belgique, la Géorgie, la Hongrie et le Monténégro ont décidé de rejoindre cette liste de pays, la Russie "se réserve le droit de répondre" ultérieurement à ces pays, a ajouté le ministère.

L'expulsion de 60 diplomates des États-Unis

Un véhicule diplomatique américain quitte le consulat des États-Unis à Saint-Pétersbourg, le 30 mars 2018.
Photo : AFP/VNA/CVN

Dans un communiqué distinct, le ministère des Affaires étrangères a également annoncé avoir convoqué l'ambassadeur britannique et l'avoir informé que le Royaume-Uni devrait réduire son personnel diplomatique basé en Russie au même niveau que celui de la Russie au Royaume-Uni, d'ici un mois.

De plus, la Russie a annoncé jeudi 29 mars sa décision d'expulser 60 diplomates des États-Unis et de fermer le consulat général des États-Unis à Saint-Pétersbourg en représailles à la mesure similaire adoptée par Washington contre Moscou plus tôt cette semaine.

Les tensions entre la Russie et les pays occidentaux ont été exacerbées par les échanges de sanctions diplomatiques récents. Plus tôt vendredi 30 mars, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que bien que forcée de prendre des mesures de représailles, la Russie restait "ouverte à la construction de relations de nature positive" avec les autres pays.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.