09/04/2018 17:14
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a indiqué aux États-Unis qu'elle était prête à discuter de la dénucléarisation de la péninsule coréenne lors du sommet prévu entre les dirigeants des deux pays, ont rapporté des médias américains, citant des responsables.
>>Échanges diplomatiques pour concrétiser le sommet Trump - Kim
>>Trump salue les signes d'ouverture de la RPDC

Le président des États-Unis, Donald Trump (droite), et le dirigeant de la RPDC, Kim Jong-Un.
Photo: AFP/VNA/CVN 

Ce serait la première fois que Pyongyang exprime directement son intention de dénucléariser la péninsule, ce qui constitue un geste positif pour le sommet entre le président américain Donald Trump et le dirigeant de la RPDC Kim Jong Un, prévu pour la fin du mois de mai.

"Les États-Unis ont confirmé que Kim Jong Un souhaitait discuter de la dénucléarisation de la péninsule coréenne", a indiqué dimanche 8 avril un responsable du gouvernement américain au Wall Street Journal. On ignore quand et comment la RPDC a transmis ce message, mais le responsable a révélé sous couvert de l'anonymat que Washington et Pyongyang avaient eu des échanges confidentiels récemment.

Les tensions dans la péninsule coréenne se sont apaisées ces derniers mois. En mars, MM. Trump et Kim ont décidé de tenir une réunion, mais la date et le lieu de la rencontre n'ont pas encore été annoncés. Séoul et Pyongyang ont décidé de tenir le 27 avril un sommet qui marquera la première réunion entre les dirigeants des deux Corée depuis 11 ans.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Vieux quartier de Hanoï, rendez-vous de la Fête de lune  Cette année, la Fête de la mi-automne est prévue du 17 septembre au 1er octobre au marché Dông Xuân dans l’arrondissement Hoàn Kiêm, à Hanoï.