07/06/2020 18:15
 
>>La RPDC dénonce un exercice militaire sud-coréen
>>Des coups de feu tirés depuis la RPDC atteignent un poste de garde en R. de Corée

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) va se retirer du bureau de liaison intercoréen parce que la République de Corée n'a pas suffisamment agi pour empêcher des groupes de distribuer fin mai des tracts anti-Pyongyang sur le territoire de la RPDC, a déclaré un responsable de la RPDC vendredi soir 5 juin. Cette décision a été annoncée par un porte-parole du département du Front uni du Comité central du Parti des travailleurs de Corée (PTC) qui supervise les relations avec la République de Corée, a rapporté l'agence officielle KCNA. Ce bureau se trouve dans la zone industrielle de Kaesong en RPDC. Kim Yo Jong, qui est la sœur cadette de Kim Jong Un, le dirigeant suprême de la RPDC, avait averti jeudi 4 juin Séoul que son pays fermerait le bureau de liaison, voire se retirerait de l'accord militaire intercoréen signé en 2018, si la République de Corée  ne prenait pas rapidement des mesures contre ces envois de tracts anti-Pyongyang en RPDC.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.