29/06/2019 19:49
Une haute responsable du ministère des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) a déclaré samedi 29 juin qu'une rencontre entre les dirigeants de la RPDC et des États-Unis, si elle a lieu, serait une occasion significative d'approfondir leurs relations personnelles.
>>Trump propose de voir Kim à la frontière entre les deux Corées
>>Kim a reçu une lettre "très satisfaisante" de Trump

Choe Son Hui, première vice-ministre des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée. Photo: AP/VNA/CVN

Choe Son Hui, première vice-ministre des Affaires étrangères de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), salue la proposition de Trump d'une réunion bilatérale mais dit ne pas avoir encore reçu de proposition officielle, après que le président américain Donald Trump a fait part samedi matin 29 juin sur Twitter de sa volonté de rencontrer le dirigeant suprême de la RPDC, Kim Jong Un, lorsqu'il visitera ce week-end la Zone démilitarisée (DMZ) côté sud-coréen.

M. Trump est attendu à Séoul ce samedi soir pour une visite de deux jours en Corée du Sud après le Sommet du G20 dans la ville japonaise d'Osaka. Il devrait se rendre dimanche 30 juin dans la DMZ qui sépare les deux pays.

"La suggestion" d'une réunion telle qu'avancée par M. Trump serait "très intéressante, mais nous n'avons pas reçu de proposition officielle à cet égard", a indiqué Mme Choe, citée par la KCNA, l'agence de presse officielle de la RPDC.

MM. Kim et Trump se sont rencontrés à deux reprises en douze mois. Leur premier sommet s'est déroulé à Singapour en juin 2018 et le second dans la capitale vietnamienne, Hanoï, fin février dernier. Les négociations bilatérales sur les questions relatives à la péninsule coréenne stagnent depuis que le sommet de Hanoï se soit conclu sans accord.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.