27/09/2020 17:54
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a mis en garde dimanche 27 septembre la République de Corée contre une entrée dans ses eaux territoriales lors des opérations de recherche du corps manquant d'un civil sud-coréen.

>>Séoul appelle à un "message unifié" pour la reprise du dialogue avec la RPDC
>>Péninsule coréenne : entretien entre les envoyés spéciaux sud-coréen et américain
 

Des bateaux de pêche non identifiés devant les côtes de la République populaire démocratique de Corée vus depuis l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, en avril 2018. Photo : AFP/VNA/CVN


"Que la partie sud mène ou non une quelconque opération de recherche dans ses eaux territoriales, cela nous est égal. Mais nous ne pourrons jamais ignorer une intrusion dans nos eaux territoriales et nous mettons sérieusement en garde la partie sud contre une telle éventualité", a rapporté KCNA, agence de presse officielle de la RPDC.

L'armée sud-coréenne a déclaré jeudi 24 septembree qu'un responsable de la pêche avait été abattu par des soldats de la RPDC près de la frontière maritime inter-coréenne.

Selon le gouvernement de la République de Corée, Pyongyang a contacté vendredi la Maison bleue (présidence sud-coréenne) pour expliquer cette fusillade mortelle.

En ce qui concerne l'incident de tir, KCNA a indiqué que Pyongyang a enquêté sur "ce terrible cas qui n'aurait pas dû se produire dans la phase actuelle des relations intercoréennes", et a informé la partie sud-coréenne des détails vendredi 25 septembre.

"Nous avons également pris des mesures de sécurité plus appropriées afin de nous assurer qu'aucun autre incident ne vienne gâcher les relations de confiance et de respect entre le Nord et le Sud", a ajouté l'agence. Celle-ci a cité un rapport de la marine nationale mentionnant que la République de Corée a "mobilisé de nombreux navires, y compris des bâtiments de guerre, pour une action censée être une opération de recherche et les a laissés s'introduire" dans les eaux territoriales de la RPDC depuis vendredi 25 septembre.

La RPDC a exhorté la République de Corée à "mettre immédiatement fin à cette intrusion". Pyongyang a également déclaré qu'elle était sur le point d'organiser sa propre opération de recherche et a envisagé les procédures de "remise conventionnelle à la partie sud de tout cadavre ramené par la marée" au cas où ce dernier serait retrouvé pendant l'opération. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.