16/05/2018 14:32
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a remis en question mercredi 16 mai le sommet historique prévu le 12 juin entre son dirigeant Kim Jong Un et le président américain Donald Trump.
>>Pyongyang suspendra les pourparlers de haut niveau avec Séoul
>>Dénucléarisation dans la péninsule coréenne: Séoul salue l'engagement de Pyongyang
>>Le sommet Donald Trump - Kim Jong Un aura lieu à Singapour

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un (gauche) et le président américain Donald Trump. Photo: AFP/VNA/CVN

Pyongyang a également annulé une rencontre de haut niveau avec la République de Corée, prévue mercredi 16 mai pour protester contre l'exercice militaire annuel Max Thunder auquel prennent part les armées sud-coréenne et américaine.

"Il y a une limite à la bonne volonté dont nous pouvons faire preuve", a prévenu l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Les exercices entre les forces aériennes américaine et sud-coréenne constituent un entraînement pour une invasion, alors que la période était au réchauffement des relations inter-coréennes, a-t-elle ajouté.

Les États-Unis devront "mûrement réfléchir au sort de ce sommet RPDC - USA, à la lumière de ce vacarme militaire provocateur", a souligné l'agence officielle nord-coréenne.

L'exercice Max Thunder

L'exercice aérien Max Thunder, qui a débuté le 11 mai, doit durer deux semaines. Il doit impliquer une centaine d'avions des deux pays, dont des avions de chasse furtifs américains F-22 "Raptor" de la RPDC. Près de 30.000 soldats américains sont basés en permanence en République de Corée.

Pour sa part, Washington a affirmé continuer à préparer le sommet qui doit se tenir le 12 juin à Singapour. "Nous allons continuer à aller de l'avant" concernant les préparatifs, "nous n'avons pas été notifiés" d'un changement, a déclaré la porte-parole du Département d'État, Heather Nauert.

"Ce que nous savons c'est ce que Kim a dit auparavant, à savoir qu'il comprend l'importance de ces exercices militaires pour les États-Unis comme pour la République de Corée", a-t-elle ajouté. "Ce sont des exercices légaux, planifiés longtemps à l'avance" et qui "ne représentent absolument pas une provocation".


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’identité traditionnelle était au cœur des activités francophones

La Fête des fleurs de lotus de Dông Thap 2018 Afin d'honorer la beauté des fleurs de lotus tout en promouvant les produits transformés à base de cette plante, une fête consacrée à cette fleur a eu lieu du 18 au 20 mai dans le district de Thap Muoi, province de Dông Thap (Sud).