30/09/2018 14:58
La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a demandé samedi 29 septembre aux États-Unis de prendre des mesures concrètes pour obtenir la confiance de Pyongyang avant sa dénucléarisation.
>>Les États-Unis renouent le dialogue direct avec la Corée du Nord
>>Donald Trump est prêt à rencontrer à nouveau Kim Jong Un

Le secrétaire d'État américain Mike Pompeo (gauche) et le ministre des Affaires étrangères de la RPDC, Ri Yong Ho. Photo: AFP/VNA/CVN

"L'engagement du gouvernement de la RPDC envers la dénucléarisation est solide et ferme. Cependant, ce n'est possible que si les États-Unis nous assurent une confiance suffisante à leur égard", a indiqué le ministre des Affaires étrangères de la RPDC, Ri Yong Ho.

La clé de la consolidation de la paix et de la sécurité dans la péninsule coréenne est de mettre pleinement en oeuvre la déclaration commune adoptée lors du sommet historique entre le dirigeant suprême de la RPDC, Kim Jong Un, et le président américain Donald Trump à Singapour en juin dernier, a souligné M. Ri.

La déclaration commune contient toutes les questions de principe concernant les solutions éventuelles aux problèmes dans la péninsule coréenne, a-t-il dit. "Une fois la Déclaration conjointe RPDC - États-Unis est mise en oeuvre, la tendance actuelle vers la détente se transformera en une paix durable et la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne", a ajouté M. Ri.

Pour mettre en œuvre de manière efficace la Déclaration conjointe, il faut d'abord réduire la méfiance entre les deux pays, a déclaré M. Ri.

Le gouvernement de la RPDC accorde une attention particulière à l'instauration de la confiance et s'efforce résolument d'y parvenir, a-t-il déclaré. Le ministre a rappelé qu'avant le sommet, la RPDC a pris des mesures significatives telles que l'arrêt des essais nucléaires et de missiles balistiques et le démantèlement d'un site d'essai nucléaire.

"Cependant, nous ne constatons pas de réponse correspondante de la part des États-Unis. Au contraire, au lieu d'apaiser notre inquiétude sur l'absence de régime de paix dans la péninsule coréenne, les États-Unis insistent sur la "dénucléarisation d'abord" et augmentent le niveau de sanctions pour atteindre leur objectif de manière coercitive, en s'opposant même à une déclaration de fin de guerre", a déclaré Ri Yong Ho.

Après une réunion entre le secrétaire d'État américain Mike Pompeo et Ri Yong Ho en marge de l'Assemblée générale des Nations unies mercredi 26 septembre, le département d'État a annoncé que M. Pompeo se rendrait en RPDC pour discuter du deuxième sommet Trump - Kim.

"Je souhaiterais remercier le président Kim pour son courage et pour les mesures qu'il a prises, même s'il reste beaucoup à faire. Les sanctions seront maintenues tant que la dénucléarisation ne sera pas terminée", a déclaré mardi  25 septembre M. Trump dans son discours à l'Assemblée générale des Nations unies.

Xinhua/VNA/CVN 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Khanh Hòa se prépare pour l'Année du tourisme national 2019 La province de Khanh Hoà (Centre) a été choisie pour lancer en décembre prochain l'Année du tourisme national 2019. L'événement comprendra une kyrielle d'activités organisées dans la ville de Nha Trang et dans 15 autres provinces et villes du pays.