20/05/2018 15:32
>>RPDC: Kim Jong Un demande à l'armée de soutenir la construction économique du pays
>>La RPDC demande à la Corée du Sud de cesser ses exercices militaires avec les États-Unis

La République populaire démocratique de Corée (RPDC) demande le rapatriement d'un groupe de ressortissantes dont elle affirme qu'elles ont été enlevées il y a deux ans par les services de renseignement sud-coréens. Il s'agit là d'un préalable pour mettre en œuvre la partie sur les questions humanitaires figurant dans la Déclaration de Panmunjon signée par les dirigeants des deux pays le mois dernier lors d'un sommet intercoréen, a fait savoir samedi 19 mai un porte-parole du Comité central de la Croix-Rouge de RPDC, cité par l'agence de presse officielle KCNA. Ce dernier a évoqué un reportage de la chaîne sud-coréenne JTBC selon qui cette affaire de "défection collective" en avril 2016 de 12 serveuses d'un restaurant de la RPDC à l'étranger était en réalité une ruse mise au point par l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye, avec l'aide du Service national de renseignement (NIS). Le porte-parole a accusé Séoul de "vouloir esquiver les demandes du public dans le pays et à l'étranger". La façon dont laquelle la Corée du Sud traite cette affaire "aura un impact important sur la résolution des questions humanitaires entre le Nord et le Sud, clarifiée dans la déclaration de Panmunjom", a-t-il ajouté.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.